Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

17/11 - 18h09

Anne ne voit personne revenir…

Par petits paquets, la flotte des Classe Rhum va progressivement remplir la marina de Pointe-à-Pitre durant toute la semaine prochaine, derrière un nouveau vainqueur de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe : Anne Caseneuve (Aneo) a moins de milles à parcourir pour couper la ligne (490 milles) que son avance sur son dauphin (640 milles), Wilfrid Clerton sur l'ex-Kriter VIII (Cap au Cap Location)…


Encore deux jours de mer pour Anne Caseneuve (Aneo) qui glisse à plus de dix nœuds de moyenne vers sa première victoire sur la Route du Rhum-Destination Guadeloupe après quatre précédentes tentatives plus ou moins fructueuses : en Multi Classe2 (24ème en 1998, 2ème en 2002, abandon en 2006) et en Multi50 (7ème en 2010). En intégrant la Classe Rhum pour cette dixième édition, la navigatrice morbihannaise partait favorite avec son trimaran de 50 pieds bien optimisé et fiabilisé depuis sa mise à l'eau en novembre 2002. Elle a réussi à assurer dans le gros temps des trois premiers jours, puis à distancer son plus dangereux concurrent, Andrea Mura (Vento di Sardegna) resté sur la route directe.


L'Italien a finalement changé son fusil d'épaule en plongeant plein Sud pour se recaler sous ses concurrents directs : il revient progressivement sur le leader en monocoque, Wilfrid Clerton (Cap au Cap Location) grâce au potentiel de son 50 pieds sur plan Felci, très à l'aise au portant dans ces alizés enfin stabilisés. Moins de grains, moins de variations de vent, moins de bascules : la navigation sous le tropique du Cancer est enfin plus agréable, même s'il faut composer en milieu de journée avec une chaleur torride. Au cœur du peloton des Class40, ces deux monocoques auxquels il faut ajouter le Britannique Sir Robin Knox-Johnston (Grey Power), sont talonnés par le petit trimaran jaune de Jean-Paul Froc (Groupe Berto). Ces conditions alizéennes plus stables lui conviennent puisque le sistership d'Olympus Photo (vainqueur de la première Route du Rhum en 1978) aligne ses 190 milles quotidiens.


Cent milles plus loin, deux solitaires bataillent à distance puisque le Guadeloupéen Willy Bissainte (Tradysion Gwadloup) et le Calaisien Pierre-Yves Chatelin (Destination Calais) sont quasiment à la même distance de la Tête à l'Anglais, mais avec près de cent milles d'écart latéral… Avec les derniers Class40, les solitaires de la Classe Rhum vont ainsi en finir par vagues successives toute la semaine prochaine puisque Luc Coquelin (Guadeloupe Dynamique) est encore à 2 200 milles du but en raison de sa longue escale technique à La Corogne !




Autres actualités

18/07/2018

Armel le Cleac’h :  « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cleac’h : « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cléac'h et son géant banque populaire IX seront au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018. L'objectif du skipper est de remporter cette compétition. Mis à l'eau en octobre dernier après un chavirage, le skipper multiplie les entrainements sur son maxi-trimaran. 

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé.