Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

19/11 - 02h16

Alessandro di Benedetto : "Avec le bateau qu’on avait, on a fait une belle course !"

« C'était intense ! Je voudrais féliciter tous ceux qui sont arrivés devant moi. Bravo à ceux qui sont montés sur le podium, ils ont fait une course superbe. Moi je pense qu'avec le bateau qu'on avait, on a fait une belle course. J'ai un bateau qui a 16 ans, nous étions 9 au départ à Saint-Malo et je suis 6e."

"J'ai réparé en mer, alors que Tanguy s'est arrêté avec son problème de safran. J'ai eu la même chose un peu plus tard, j'ai failli le perdre. Alors je suis descendu dans l'eau avec l'époxy, j'ai stratifié, j'ai réussi à réparer. C'était stressant parce que Tanguy grignotait des milles. Son bateau date de 2008 et il va plus vite. Je suis très content, je savais que c'était une course intense. Je suis plus fatigué qu'à une arrivée d'un Vendée Globe. Là, tu n'a pas le temps de te reposer, ni de faire des crêpes, tu ne manges que des lyophilisés,  tu ne fais pas beaucoup de cuisine. J'étais à fond tout le temps ; j'ai eu des crampes à l'estomac, je suis rentré en contact avec le docteur Chauve. J'étais couché, j'avais mal au rein… Heureusement, ça s'est bine passé. La course était magnifique. J'étais déjà venu ici en Hobie Cat 16, c'était une première mondiale, mais c'est la première fois que j'arrive en course ici en Guadeloupe ! »

Autres actualités

19/04/2017

CHARAL : le nouveau partenaire de Jérémie Beyou

CHARAL : le nouveau partenaire de Jérémie Beyou

Trois mois après avoir pris la troisième place du Vendée Globe 2016-2017, Jérémie Beyou a annoncé ce jour l'arrivée de son nouveau partenaire : Charal.    

02/03/2017

Un multi50 à foils pour Thibaut Vauchel-Camus

Un multi50 à foils pour Thibaut Vauchel-Camus

Le skipper guadeloupéo-malouin Thibaut Vauchel-Camus, après s'être brillamment illustré ces dernières saisons en Class40, franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d'un trimaran de la classe Multi50 qui portera les couleurs de la fondation ARSEP et l'appellation "Solidaires En Peloton - ARSEP".