Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

19/11 - 05h03

Des nouvelles de Daniel Ecalard

Le skipper de Défi Martinique a connu des problèmes techniques depuis le coup de canon du 2 novembre. Grâce à un enregistrement de ses amis, quelques nouvelles du skipper martiniquais qui a franchi la ligne virtuelle de la mi-parcours mardi après-midi.


« Cela fait maintenant quinze jours que je suis parti de Saint-Malo. Le bilan se résume à une grosse déception de ma part, car le bateau va bien, même très bien. Mais j'ai eu beaucoup de soucis avec les voiles : dès le départ, j'ai perdu presque vingt heures parce que les lattes de grand-voile ont commencé à partir… Et il y avait du mauvais temps à ce moment-là ! Cela m'a obligé à partir un peu en fuite vers l'Angleterre et quand je suis revenu sur Ouessant, la renverse de marée était faite. J'ai perdu du temps encore contre le courant. C'était le premier coup qui m'a été porté : mes concurrents ont pu s'échapper par devant. C'est dommage, car le bateau pouvait faire mieux : je suis passé cinquième au cap Fréhel malgré mon gennaker récalcitrant. L'arrêt technique au Portugal m'a permis de réparer provisoirement les lattes ainsi que le zip du génois qui commençait à partir de l'étai… Au total, j'ai cumulé environ quarante heures d'handicap ! Plus trois jours dans du petit temps entre Madère et les Canaries : ça n'a pas arrangé les choses. Maintenant je dispute le top ten et plus le top cinq… Je devrais doubler le dixième aujourd'hui (mardi). J'ai du vent et le bateau marche à 9,5 nœuds avec une mer organisée d'un mètre cinquante. Mais côté nourriture, ça commence à se limiter parce que j'avais prévu trois semaines de navigation et c'est plutôt parti pour quatre semaines… Je commence à me rationner. »


Autres actualités

18/07/2018

Armel le Cleac’h :  « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cleac’h : « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cléac'h et son géant banque populaire IX seront au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018. L'objectif du skipper est de remporter cette compétition. Mis à l'eau en octobre dernier après un chavirage, le skipper multiplie les entrainements sur son maxi-trimaran. 

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé.