Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

21/11 - 20h55

Un arrêt espagnol qui coûte cher à Michel Kleinjans

Le navigateur belge peut être déçu de sa deuxième Route du Rhum-Destination Guadeloupe (il avait gagné en monocoque Classe3 en 2006) : obligé de faire escale plus de huit heures en Espagne alors qu'il pointait huitième avant le cap Finisterre, Michel Kleinjans était reparti 31ème et a donc lui aussi subi le ralentissement dû à la dorsale anticyclonique qui a scindé la flotte des Class40 en deux au niveau de Madère. Il a tout fait à bord de son plan Farr pour remonter jusqu'à la 14ème place qu'il s'est fait prendre sur le sprint final par Pierre-Yves Lautrou…

« L'atterrissage sur la Guadeloupe a été pour le moins laborieux, mais c'est souvent comme ça ici : j'ai eu le temps de regarder le paysage ! Et il a encore plu et j'étais bien rincé… Je pense que c'est l'un de splus longs tour de la Guadeloupe de toute la flotte des Class40 ! Mais c'était bien, cette Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Le bateau va bien mais mon escale en Espagne m'a coûté cher : à partir du moment où tu te déroutes, ça se dégrade parce que tu n'as plus les mêmes conditions météorologiques. Je pensais faire un pit-stop court pour mon génois mais j'étais tellement crevé qu'au lieu de dormir deux heures, je me suis écroulé cinq heures ! C'est difficile après parce que tu repars avec aucune chance de jouer en tête de flotte. J'ai essayé de me rattraper autant que j'ai pu. Et il y avait une telle concurrence sur cette édition ! Mes concurrents étaient vraiment bien préparés, ce que je n'ai pas pu faire : cette classe devient très professionnelle… »


Autres actualités

18/07/2018

Armel le Cleac’h :  « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cleac’h : « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cléac'h et son géant banque populaire IX seront au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018. L'objectif du skipper est de remporter cette compétition. Mis à l'eau en octobre dernier après un chavirage, le skipper multiplie les entrainements sur son maxi-trimaran. 

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé.