Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

22/11 - 16h40

Juliette, son Rhum est…. haut !

Du plancher des vaches à l'océan, il y avait un très grand pas que Juliette Petres a fait de la plus belle manière. Au départ, cette vétérinaire de campagne, qui a découvert la voile il y a six ans à peine, ne cachait pas qu'elle se jetait dans le grand bain de sa première transat en solitaire avec la trouille au ventre. Pour autant, à bord d'Eau et Patrimoine, toujours en phase avec son compagnon de route dont elle pris grand soin, elle a fait preuve d'une régularité exemplaire, tenant le rythme de marins très chevronnés. Au terme de presque 20 jours de mer, elle signe une course magnifique qui suscite beaucoup d'admiration dans son sillage. 

La réaction de Juliette Petres à son arrivée : « Je suis heureuse, vraiment. Les dernières heures ont été très intenses avec beaucoup de grains. J'étais devant Jean Galfione à la bouée de la bouteille de Rhum (bouée de Basse Terre, ndlr), mais ensuite il est repassé devant. On s'est fait une belle bataille tous les deux pendant 36 heures. Je suis trop contente d'autant plus qu'il y a beaucoup de monde venu m'accueillir, dont Bertrand de Broc, le parrain de bateau. C'est à cause de lui que j'ai fait tout ça… Sur ce Rhum, je retiens surtout le départ et l'arrivée qui m'ont appris beaucoup de choses. Même si j'en ai bavé, c'était énorme de faire le tour de la Guadeloupe, hyper intéressant. Il y a toujours eu un peu de peur, les premiers jours bien sûr, mais j'ai eu encore peur jusqu'à hier. Il a fallu que je me fasse violence pour  connaître le bateau, il est puissant et il a fallu aller chercher toujours plus pour en tirer la quintessence parce qu'autour de moi, ça bataillait quand même. Mais le bateau est nickel, j'ai déchiré une voile que j'ai réparée, je le ramène en bon état. Et moi aussi, à part quelques bleus. Plus de 19 jours en mer, ça passe lentement, mais paradoxalement quand ça c'est fini, j'avais envie de continuer, de rester encore un peu avec mon bateau…  Saint-Malo-Pointe-à-Pitre sur la route Sud, cela représente quelques milles et cela nécessite de tenir une bonne moyenne. Je suis contente de ma performance. » 


L'émotion de Juliette à l'arrivée ! par routedurhum

Autres actualités

21/02/2018

Pir2 revient sur la Route du Rhum - Destination Guadeloupe

Pir2 revient sur la Route du Rhum - Destination Guadeloupe

Etienne Hochedé prendra à nouveau cette année, le départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe à bord de son trimaran Pir2, en classe Rhum Multi. Il avait déjà participé à l'édition de 2010 et est l'heureux skipper du trimaran Pir2, un des plus anciens bateaux de la flotte 2018.

21/02/2018

François Gabart se focalise sur la prochaine Route du Rhum - Destination Guadeloupe !

François Gabart se focalise sur la prochaine Route du Rhum - Destination Guadeloupe !

Il est l'homme le plus rapide autour du monde : François Gabart a mis 42 jours, seul, pour accomplir la circumnavigation. Désormais le marin se focalise sur la prochaine Route du Rhum, dont le départ sera donné de Saint-Malo le 4 novembre prochain.