Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

23/11 - 02h43

Emmanuel Hamez, cet amateur qui pense déjà au prochain Rhum

Installé à Dakar où il est accaparé par sa vie professionnelle, Emmanuel Hamez fait partie de tous ceux qui arrangent le Rhum d'un inévitable supplément d'amateur. Engagé à la barre du premier Pogo S3 construit par le chantier Structures, il ne fait pas mystère des difficultés rencontrées pour dompter sa bête de course. 

Pour autant, celui qui participait à sa troisième transat en solitaire depuis une première Mini 6.50 courue en 1989 sans GPS n'a pas à rougir… Loin s'en faut. C'est avec beaucoup d'humilité face au niveau d'exigence de ce Rhum 2014 que ce Malouin de coeur a rejoint le ponton d'honneur où le précédait un certain Sir Robin Johnston, 3è de la catégorie Rhum. Un gentleman skipper qui n'a pas manqué de venir le saluer après un tour de la Guadeloupe disputé au pas de deux…. Excusez du peu ! 

La réaction d'Emmanuel à son arrivée :  « On part un peu la fleur au fusil, et puis tout ce qui doit casser dans le bateau casse… Sans compter que ça va vite devant et que ça pousse derrière. Je suis un amateur, quand j'ai vu que j'étais 20è, j'ai allumé la troisième nuit et j'ai repris 8 places. J'étais 12è, j'étais content, j'ai vu que j'étais dans le coup. Et je ne sais pas ce qui s'est passé, je crois qu'on est fatigué sans s'en rendre compte, ça s'accumule… C'est peut-être la différence entre les amateurs et les professionnels. Les amateurs, on fait un ou deux coups, tandis que les professionnels sont réguliers, il ne font pas d'erreur. C'est ma troisième transat en solitaire, mais c'est ma première en Class40 qui sont des bateaux extrêmement physiques. Si on fait une fausse manoeuvre, si on met la mauvaise voile, on le paye cash. On a un crédit d'énergie qui n'est pas illimité. D'ailleurs, j'ai vu que deux femmes ont réussi à être devant, je les félicite. Cela montre bien que c'est un problème d'organisation.  Ceci-dit, en dépit de toutes les difficultés,  je suis super content d'être ici avec vous. C'est une course magnifique et je pense déjà à la refaire. »

Autres actualités

18/07/2018

Armel le Cleac’h :  « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cleac’h : « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cléac'h et son géant banque populaire IX seront au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018. L'objectif du skipper est de remporter cette compétition. Mis à l'eau en octobre dernier après un chavirage, le skipper multiplie les entrainements sur son maxi-trimaran. 

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé.