Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

23/11 - 18h30

Charlie Capelle-Acapella (Classe Rhum) : Fier de ses trois bateaux en course

« Ce matin, je suis un peu fatigué, mais extrêmement content de ma nuit qui a été intense. J'ai eu quelques grains avec des variations de vents et d'angles de +/- 5/10 gradients, cela m'a obligé à être en alerte et très vigilant pour tirer 100% d'Acapella... un vrai bonheur ! Le bateau est dans un état impeccable, il pourrait, après vérification du gréement, repartir dans le sens inverse immédiatement. Ça sent la fin, mais le maître-mot reste toujours : prudence. Cette nuit, je pensais à mes différentes routes sur ce Rhum :la première fois, j'ai pris la route des Açores, c'était très sympa. La seconde que j'ai finie, pas un seul jour de portant (vent arrière), tout au près (vent de face), une vraie machine à laver. Et cette fois, les alizés. J'ai dû me réadapter, et exploiter mon bateau différemment et j'avoue que je suis très fier d'avoir su trouver le meilleur compromis. Notamment, grâce à cette nouvelle voile (Gennaker code D), j'ai pu descendre dans cet alizé beaucoup plus bas que les autres et toujours à haute vitesse. Imagine toi, je n'ai empanné qu'une seule fois depuis une semaine ! Je me félicite d'avoir travaillé avec Christian Dumard comme routeur sur cette Route du Rhum. En quelque sorte, il m'a obligé à re-naviguer avec le baromètre, à me caler sur un gradient et à faire le maximum pour y rester ou y être parallèle. Aux vues des performances d'Acapella cela a été extrêmement payant cette dernière semaine où nous avons repris plus de 100 miles sur nos concurrents directs. Aujourd'hui le principal est d'arriver, car j'ai déjà mangé tous les petits plats spécialement préparés pour moi par Taillandier, le dernier, je l'ai mangé cette nuit. Maintenant, il ne me reste que des pâtes ou du riz. Pour l'eau ? Aucun problème, malgré tout ce que j'ai bu vu la chaleur et la transpiration. Du reste, le seul problème, c'est les fringues de rechange, j'ai tellement transpiré malgré les nombreuses douches, j'aurais dû en prendre plus. J'avoue être extrêmement fier et content que les trois bateaux qui sont passés  mon chantier, Technologie Marine, soient toujours en course sans aucun problème majeur. Si nous prenons plaisir à construire, à restaurer, à préparer des bateaux de ce type, c'est pour les voir naviguer et qui plus est dans des courses telles que la Route du Rhum... »



 

 

Autres actualités

10/12/2014

Tous les classements 2014

Retrouvez tous les classements des classes de cette édition 2014

04/12/2014

La remise des prix finale

Samedi, à 15h, rendez-vous au Nautic de Paris Porte de Versailles pour assister à la remise des prix de la ville de St Malo en présence de tous les skippers de la course. Scène du nautique - Hall 1 - Nautic de Paris