Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

24/11 - 10h59

Rodolphe Sepho : quelques soucis dans un océan de plaisir

C'est une place très honorable que décroche Rodolphe Sepho, ce jeune Guadeloupéen de 28 ans engagé à la barre du doyen de la flotte des 43 bateaux réunis au départ de Saint-Malo. Carburant au plaisir, cet éducateur sportif a tenu bon la barre du Class40 de l'Association d'Aide à l'Enfance et à l'Adolescence (AAEA) située aux Abymes pour surmonter les ennuis et s'accrocher à son rêve de boucler sa première transat en solitaire. Sur la ligne, comme au ponton où l'attendaient ses proches et sa famille, il a volontiers exprimer sa joie. Heureux qui comme Rodolphe a traversé l'Atlantique en solitaire…

« Merci, merci franchement d'être venu, ça fait vraiment plaisir de voir autant de monde. Toute la course a été magnifique. Je me suis amusé du début jusqu'à la fin. Il y a eu des moments un peu plus compliqués avec le moral qui vacillait parce que le bateau m'a causé quelques misères, il n'est plus tout jeune et m'a demandé pas mal d'attention pour la préparation. Les dernières heures ont été un peu dures, je n'avais plus d'électricité à bord, plus de cartes, plus rien du tout… 

Un jour,  je n'avais plus de pilote et j'ai même cru que la course allait être finie. J'ai eu aussi pas mal de soucis avec le voiles. Mais cela ne vaut pas tous les moments de plaisir que j'ai eus. Ce n'était que du bonheur d'être sur l'eau, et j'ai déjà envie de repartir. Plus que la tempête, ce sont les alizés qui m'ont étonné. Je pensais que le vent aurait été plus établi et la mer plus maniable, ce n'était pas du tout le cas. Il y a avait beaucoup de grains, ce soir encore, il est monté à 46 noeuds. J'étais prêt pour le départ, un peu moins pour l'arrivée. Je suis très content d'avoir fini ma course. J'ai poussé le bateau au maximum, d'ailleurs, là, il doit être en train de pleurer ! J'ai essayé de rester le plus possible au contact des autres. Cela m'a demandé plus d'efforts, mais la satisfaction est là.

Au terme de cette transat, j'ai envie de dire aux jeunes de l'association CAVA 44 (Centre d'Adaptation à la Vie Active, ndlr) : accrochez-vous, donnez-vous en les moyens, ce n'est pas en restant assis que vous obtiendrez ce que vous voulez, croyez en vos rêves et allez jusqu'au bout… »

Autres actualités

25/09/2018

Le Class40 de Sam Goodchild aux couleurs de Narcos : Mexico

Le Class40 de Sam Goodchild aux couleurs de Narcos : Mexico

La mythique Route du Rhum – Destination Guadeloupe s'élancera le 4 novembre prochain, de Saint-Malo. Quelques 123 solitaires mettront alors le cap en direction de Pointe-à-Pitre parmi lesquels Sam Goodchild. Le skipper qui a fait son entrée (en solitaire) sur le circuit des Class40 en début de saison, en frappant d'emblée un grand coup en terminant 2e des 1000 Milles des Sables, espérait pouvoir s'aligner au départ de la transat légendaire mais il lui manquait l'essentiel : un partenaire. Bonne nouvelle, la coque du marin Britannique, porte désormais les couleurs de Narcos : Mexico, nouvelle série originale Netflix. Le navigateur va donc pouvoir se préparer au mieux à l'épreuve, l'aborder dans les meilleures conditions possibles et être en mesure d'atteindre son objectif : la remporter !

25/09/2018

Le premier bateau Castin au service de l’enfance engagé dans une course légendaire

Le premier bateau Castin au service de l’enfance engagé dans une course légendaire

«Cela fait 40 ans que les habitants de Saint-Cast-Le-Guildo sont spectateurs de la course. Cette année nous allons enfin en être les acteurs, et en faveur d'une belle cause! ». Les mots de François Hamon, Président de l'association « Nouvelle Vague 2018 » résonnent comme un soulagement, mais avec enthousiasme et passion. Le 4 novembre prochain, le premier bateau Castin, de la série Class40 porté par l'association, sera au départ de la légendaire course du Rhum - Destination Guadeloupe, au service de l'enfance. Aux commandes, non pas un skipper mais toute une communauté locale, qui a su réunir en très peu de temps les fonds nécessaires pour engager son bateau dans cette fabuleuse course, au nom d'un projet collectif et solidaire. L'histoire d'un bateau au tout petit budget, porté par un grand nombre de partenaires...