Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

19/08 - 10h15

Les challenges sportifs ambitieux pour François Gabart et la Macif

Quatre ans après la sortie de chantier du 60 pieds MACIF (le 16 août 2011) et forts de deux victoires sur le Vendée Globe et la Route du Rhum, François Gabart et la Macif ouvrent une nouvelle page de leur histoire commune avec le trimaran MACIF. 

Le skipper de 32 ans disputera sa première course officielle à l'occasion de la Transat Jacques Vabre 2015. L'objectif de cette transat en double sera pour François et son co-skipper Pascal Bidégorry de prendre en main le trimaran et de le pousser petit à petit de façon à emmagasiner un maximum d'informations en vue de 2016. Cette mise en route progressive consacrée au développement et à l'optimisation du bateau débouchera alors sur une série de records en solitaire (voir ci-dessous). L'objectif de ces deux prochaines années sera parallèlement de préparer le trimaran MACIF et François Gabart à une tentative de record de Tour du Monde en 2017 et d'enchaîner en 2018 avec la Route du Rhum - Destination Guadeloupe. 

 

Autres actualités

04/05/2018

Yann Eliès au départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe avec UCAR

Yann Eliès au départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe avec UCAR

« Je serai au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ! » lâche souriant Yann Eliès. En effet, le skipper briochin embarque auprès de lui un nouveau partenaire dans la voile : UCAR. Cette société, spécialiste de la location de véhicules pour tous publics, et précurseur des nouveaux usages de l'automobile individuelle et de la voiture partagée, a décidé « de se lancer dans la grande aventure de la course au large auprès d'un de ses skippers les plus talentueux » précise son Président, Jean-Claude Puerto.

01/05/2018

Inscriptions : check ! Qualifications : en cours…

Inscriptions : check ! Qualifications : en cours…

Si les 122 concurrents en lice pour l'édition du 40ème anniversaire de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ont en poche le premier sésame validant leur présence sur la ligne de départ du 4 novembre 2018, il reste à bon nombre d'entre eux encore quelques formalités à remplir. Ainsi, ceux qui s'aligneront sur l'épreuve à la barre d'un bateau flambant neuf ou récemment acheté, sans avoir encore inscrit à leur livre de bord suffisamment d'heures de navigation, vont-ils devoir s'acquitter d'un parcours de qualification de 1200 milles en solitaire. Une obligation fixée par l'avis de course et validée par Jacques Caraës, Directeur de course.