Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

01/09 - 15h49

Jean-Marie Loirat : Objectif Route du Rhum

Jean-Marie Loirat, quinocéen de 42 ans, a décidé de relever un défi de taille : participer à la Route du Rhum 2018 à bord de son Class 40.

 

Quarante ans après sa création, la course transatlantique en solitaire demeure ancrée dans l'imaginaire collectif comme une épreuve mythique.

 

Après 3 jours de navigation au départ de Lorient, « Kinetik » a rejoint hier son port d'attache, sur les pontons de la ville. Soutenu activement par la ville de Saint-Quay-Portrieux et le Sport Nautique Saint-Quay-Portrieux (SNSQP), Jean-Marie n'envisage cette épreuve sportive et humaine que comme un projet collectif, rassemblant le maximum d'énergies du territoire de la Baie de Saint-Brieuc.

 

Désormais, un peu plus de deux ans séparent le skipper et son équipe de la ligne de départ à Saint-Malo. Entraînements 2 à 3 fois par semaine, Normandy Channel Race, Grand Prix Guyader, Transmanche, Cowes-Dinard… La préparation, longue et passionnante, sera déjà une aventure en soi.

Comme Jean-Marie le dit lui-même : « La clé de la réussite est la confiance en soi. Et la clé de la confiance en soi est la préparation ».

 

Raymond Domenech, Parrain du bateau

 

Le 11 aout dernier, au port d'Armor, « Kinetik 3 », le voilier de Jean-Marie Loirat, a été baptisé. C'est Raymond Domenech, ancien sélectionneur de l'équipe de France, qui a eu ce privilège, en présence de plusieurs centaines de personnes, massées sur les quais et sur le ponton d'honneur.

Raymond Domenech n'a pas caché son enthousiasme pour cette course qu'il suivra avec attention, et dont la part de rêve qu'elle suscite l'a définitivement décidé à s'y associer étroitement.

Autres actualités

19/04/2017

CHARAL : le nouveau partenaire de Jérémie Beyou

CHARAL : le nouveau partenaire de Jérémie Beyou

Trois mois après avoir pris la troisième place du Vendée Globe 2016-2017, Jérémie Beyou a annoncé ce jour l'arrivée de son nouveau partenaire : Charal.    

02/03/2017

Un multi50 à foils pour Thibaut Vauchel-Camus

Un multi50 à foils pour Thibaut Vauchel-Camus

Le skipper guadeloupéo-malouin Thibaut Vauchel-Camus, après s'être brillamment illustré ces dernières saisons en Class40, franchit un nouveau pas dans sa carrière en lançant, grâce à des partenaires investisseurs motivés, la construction d'un trimaran de la classe Multi50 qui portera les couleurs de la fondation ARSEP et l'appellation "Solidaires En Peloton - ARSEP".