Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

03/07 - 15h55

Le patron de La Cancalaise prend le départ en novembre

Entretien avec Florian Gueguen, qui réalise son projet sportif de course au large pour soutenir l'association France Parkinson. Le patron de la bisquine La Cancalaise prend la barre d'équipe voile Parkinson. 
Lancée en 1987 « La Cancalaise » est la réplique de « La Perle », l'association de la Bisquine Cancalaise a pour but de faire découvrir au plus grand nombre la navigation sur ce vieux gréement typique de la baie du Mont Saint Michel. 
 
Florian Gueguen remplacera donc Marc Lepesqueux sur son bateau en class 40 sur la route du Rhum Destination Guadeloupe 2018. 
Pourquoi avoir choisi de soutenir l'association France Parkinson ? 
 
J'étais particulièrement sensibilisé par cette maladie, car mon grand-père, qui s'occupait beaucoup de moi, a été atteint par cette maladie.
Très actif et très sportif, je l'ai vu, petit et à petit, perdre ses moyens et ses amis. Cela m'a beaucoup touché.
Je me suis mis en relation avec France Parkinson, pour présenter notre projet, qui les a intéressés. Nous avons donc signé une convention bipartite. L'association nous apporte des contacts et des sponsors. À nous de véhiculer leur image et leurs projets.
Le dossier monté pour la Route du Rhum n'avait pas vu le jour, faute de financements et de temps. Je connaissais Marc Lepesqueux, inscrit avec son bateau, Sensation class 40. J'étais son skipper remplaçant. Quand, en mars, Marc a décidé de ne pas participer à la course, nous avons réactivé notre projet.
 
Quel est votre programme jusqu'au départ ?
 
Il est très chargé. Le bateau, qui s'appelle désormais Équipe voile Parkinson, est engagé dans la course Volvo Round Ireland, qui part ce dimanche 1er juillet. Cela va me permettre de me familiariser avec lui.
Ensuite, ce sera le tour de l'île de Wight et la course Cowes-Dinard. À partir de mi-juillet, avec mon équipe, nous allons préparer le bateau – électronique, coque, carènes, mât – pour être fin prêt pour le parcours de qualification des 1 000 miles, fin août.
 
Quelles sont vos ambitions pour cette course ?
Arriver de l'autre côté sans encombres et bien figurer, car c'est un bateau puissant et taillé pour la Route du Rhum. Et, bien sûr, satisfaire France Parkinson et les sponsors qui nous soutiennent.
 
Et après ?
 
Nous souhaitons faire perdurer notre projet pour les années à venir, en repartant sur un programme de courses au large. La catégorie Class 40 a l'avantage d'offrir un panel de courses variées, tout au long de l'année. Mon équipe est formée de six à sept personnes, qui apportent, chacune dans leurs domaines, leurs compétences professionnelles.

Autres actualités

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé. 

16/07/2018

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou et son équipe du Charal Sailing Team ont ouvert leurs portes à l'équipe de Ouest France. Ils nous proposent une découverte en exclusivité du chantier du futur IMOCA de Jérémie Beyou sur lequel il naviguera lors de la prochaine Route du Rhum - Destination Guadeloupe.