Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

29/09

Portraits de skippers

Taillés pour le solitaire, les monocoques de 60 pieds (18,28 m) participent à la légende du Rhum depuis 1994. Ces bolides capables de tourner autour du globe sont menés par des marins de haute voltige comptant parmi les plus belles figures de la course au large. Ils seront neuf cette année à prendre le départ de la reine des transats. Neuf et pas des moindres ! 
François Gabart (Macif), Jérémie Beyou (Maître Coq), Vincent Riou (PRB) ou encore Marc Guillemot (Safran) se verraient bien succéder à Roland Jourdain, vainqueur des deux dernières éditions, et inscrire leur nom tout en haut du classement de la 10e Route du Rhum-Destination Guadeloupe.

Kesako IMOCA ?

L'association de classe internationale (International Monohull Open Class Association) créée en 1991 gère la flotte des 60 pieds open de course au large et définit les règles qui garantissent l'équité sportive tout en développant l'innovation et la sécurité des bateaux.

Dans cette optique, la jauge continue d'évoluer en accord avec les skippers. Dès la fin de l'année 2014, les quilles et les mâts de ces monstres de technologies seront standardisés pour éviter la casse des appendices, principale cause d'abandon dans les courses. Pour la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, la nouvelle jauge ne sera pas encore à l'ordre du jour. Même si déjà PRB, Macif et Initiatives Cœur ont été modifiés en ce sens. Dans tous les cas ce seront donc des bateaux ultra préparés pour batailler ferme sur l'Atlantique au mois de novembre.

Des marins connus et admirés

Qu'ils viennent avec l'objectif d'une victoire ou celui de bien faire, les skippers des IMOCA sont un peu les chouchous du grand public.

Il y a le jeune François Gabart, dernier vainqueur du Vendée Globe, incroyablement talentueux qui participera à l'occasion de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe à sa dernière course à bord du 60 pieds Macif. Jérémie Beyou sur Maître Coq surfe cette année sur la bonne vague. Le triple vainqueur de la Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire connaît maintenant mieux son 60 pieds (ex Banque Populaire d'Armel Le Cléac'h). Que dire de Marc Guillemot sur Safran, bien décidé à briller pour sa 5e participation au Rhum. Même chose pour Vincent Riou (PRB), vainqueur de la dernière Transat Jacques Vabre aux côtés de Jean le Cam. Alessandro di Benedetto, Tanguy De Lamotte, Bertrand de Broc, Louis Burton feront également vivre la course, sans oublier un nouveau venu sur le circuit IMOCA : Armel Tripon…

 

Jérémie BEYOU - Maître CoQ
Sa troisième victoire dans la Solitaire du Figaro – Eric Bompard cachemire cette année place désormais Jérémie Beyou dans la cour des très grands navigateurs, peu nombreux à avoir remporté trois fois cette course d'endurance (Philippe Poupon, Jean Le Cam et Michel Desjoyeaux). Tombé dans la mer et le large dès son plus jeune âge, Jérémie Beyou débute sa carrière à 20 ans sur la Solitaire. Marin perfectionniste, il s'est élevé grâce à un travail constant et acharné. Michel Desjoyeaux, Jean-Pierre Dick, Vincent Riou… sa valeur est reconnue des meilleurs, qui l'ont invité à prendre part aux plus prestigieuses compétitions ; Transat Jacques Vabre, Barcelona World Race… Skipper IMOCA depuis 2006, mordu, ambitieux, adepte de la navigation en solitaire, il prend le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe pour la deuxième fois avec l'ambition de figurer aux avant-postes.




Louis Burton - Bureau Vallée

C'est en dehors du sérail que ce jeune entrepreneur parisien a fait ses premières gammes de marin. Après une expérience de régates en équipage et de croisières en solitaire, il s'engage à 25 ans sur la Route du Rhum 2010. Malgré une collision avec un chalutier au milieu de l'Atlantique, Louis continue sa course à la barre de son Class40 blessé. C'était sa première course transatlantique, mais l'expérience ne l'a manifestement pas guéri de son rêve d'océan et d'aventure. Louis veut aller plus loin, frapper plus fort : il intègre la Classe IMOCA à bord de l'ancien Delta Dore de Jérémie Beyou et participe à la Transat Jacques Vabre 2011, en binôme avec son frère Nelson. Il réalise son rêve de se retrouver au départ du Vendée Globe 2012 mais abandonne suite à une collision avec un chalutier. Tenace et toujours positif, Louis Burton confirme son bonheur d'être en mer et navigue aux côtés de Guillaume Le Brec sur la dernière Transat Jacques Vabre. Il sera au départ de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Une première victoire en soi !



Bertrand DE BROC - Votre Nom autour du Monde
Depuis 25 ans, Bertrand écume les mers du monde. Avec 8 participations au Tour de France à la voile, 7 à la Transat AG2R LA MONDIALE, 13 à la Solitaire, 3 participations au Vendée Globe (en 1992, il se recoud la langue en plein océan indien) et à la Transat Jacques Vabre, sans compter 4 saisons en Grand Prix de Multicoques, le Breton de Sainte-Marine ne semble toujours pas rassasié d'embruns et de compétition. Douze ans après sa dernière participation au Rhum, Bertrand revient sur cette transatlantique qu'il affectionne par dessus tout (ce sera sa troisième participation après 1990 et 2002) à bord de Votre Nom autour du Monde. Son expérience lui a fait goûté le plaisir de la victoire comme l'amertume de la défaite et les fortunes de mer. Ce qui probablement le rend encore un peu plus fort à chaque départ de course.



Tanguy de Lamotte - Initiatives-Cœur          
En 1997, Tanguy part suivre des études d'architecte naval à Southampton où il fait une série de rencontres déterminantes pour sa carrière : Ellen MacArthur, Brian Thompson, Nick Moloney, qui se sont eux aussi orientés vers le Vendée Globe après avoir navigué en Mini. Tanguy les aide à préparer leurs bateaux avec le secret espoir de dessiner et construire un jour son propre Mini 6.50. Le rêve se réalise en 2002, avec la naissance de son bateau, puis en 2005, avec sa participation à la Mini Transat, où il termine 7e. Il rejoint alors le cabinet d'architectes Simon Rogers pour dessiner les plans de son Class40, avec lequel il réalise d'excellentes performances (vainqueur du Mondial 2008, de la Solidaire du Chocolat en 2009 et de la Fastnet Race en 2011). Tanguy a bouclé dans la foulée son premier tour du monde en IMOCA et a participé à la dernière Transat Jacques Vabre aux côtés de l'acteur de cinéma François Damiens. Ce sera sa deuxième participation au Rhum (15e en 2010 en Class40).




Alessandro Di Benedetto - Team Plastique AFM Téléthon
L'Italien Alessandro Di Benedetto est un skipper professionnel. Alessandro a débuté la voile en Sicile à l'âge de 6 ans (Optimist, Laser, planche à voile) et a commencé à naviguer en catamaran de sport à partir de 1992 (traversée Sicile-Martinique en Hobie Cat 21). 11e du Vendée Globe 2012/2013, 9e de la Transat Jacques Vabre 2013, il est aussi connu pour ses traversées en solitaire de l'Atlantique (2002) et du Pacifique (2006) sur un catamaran de sport (6 m), et pour son tour du monde en solitaire sur un voilier Mini de 6,5 mètres, une première mondiale (2009-2010). Aventurier autant que compétiteur, Alessandro fait vivre chacune de ses courses avec beaucoup de naturel. Des histoires de mer seront sans doute à savourer sur sa première Route du Rhum – Destination Guadeloupe !



François Gabart - MACIF

Vainqueur du Vendée Globe à seulement 29 ans, François Gabart est considéré comme l'un des marins les plus doués de sa génération. Dès sa première participation, il établit un nouveau temps record de 78 jours 2 heures 16 minutes et 40 secondes et décroche par la même occasion le titre de Champion du Monde IMOCA. Révélé sur le circuit Figaro Bénéteau, il est devenu skipper professionnel en 2008 et porte les couleurs de la Macif depuis 2010. François Gabart a commencé par se construire un solide palmarès de régatier sur les circuits olympiques (12 ans à haut niveau dont une olympiade sur Tornado) où il a décroché plusieurs titres internationaux. L'année 2014 clôtura les quatre années d'accompagnement de Macif sur le programme IMOCA avec comme point d'orgue la Route du Rhum – Destination Guadeloupe dont il prend le départ pour la première fois.



Marc Guillemot - SAFRAN
Marc Guillemot attrape très tôt le virus de la course au large… Sur une, deux ou trois coques : qu'importe le support tant qu'il y a l'ivresse et le sel de la compétition. A bord de Jet Services II, il pulvérise en 1984 le record de l'Atlantique en 8 jours 16 heures, puis en 1988 en 7 jours 6 heures 32 minutes. A partir de 1996, à la barre de son trimaran La Trinitaine, Marc remporte de nombreux podiums, de la Québec-Saint-Malo à la Route du Rhum… En 2005, il revient au monocoque avec le projet Safran. Son expérience est marquée par la vélocité et les performances de son bateau, dessiné par le tandem Verdier & Lauriot-Prévost : sa troisième place au Vendée Globe 2008-2009 en témoigne. Après plus de 50 000 milles déjà parcourus à bord de Safran, Marc Guillemot conserve évidemment de très hautes ambitions pour son cinquième Rhum…



Vincent Riou - PRB

En 1993, pour le départ de la première Transat Jacques Vabre, les Parlier, Peyron et Gautier sont de la partie. Parmi eux, Vincent Riou, 21 ans, qui s'attaque à sa première traversée de l'Atlantique et la boucle malgré une importante voie d'eau. Préparateur du PRB de Michel Desjoyeaux en 2000, il joue un rôle crucial dans la victoire du bateau vendéen. Le sponsor choisit alors de lui confier la barre de son monocoque pour l'édition 2004 qu'il remporte ! Avec un nouveau monocoque, Vincent prend le départ du Vendée Globe 2008 mais après 57 jours de course, sa route croise celle de Jean Le Cam lorsque celui-ci se retourne au large du Cap
Horn et réalise un sauvetage au péril de son bateau. Contraint à l'abandon suite à collision avec une tonne durant le dernier Vendée Globe, Vincent Riou, aux côtés de Jean Le
Cam, s'offre la Transat Jacques Vabre 2013. Un sérieux prétendant à la victoire sur la Route du Rhum- Destination Guadeloupe…

 


Armel TRIPON - IMAGINE
Nantais d'origine, Armel, qui fêtera ses 40 ans l'an prochain, est le nouveau venu en IMOCA cette année. Il a découvert les joies de la navigation au lycée. Après trois ans à l'école des Glénans comme moniteur, il décide de se tourner vers la régate et la course au large. Brevet d'Etat à l'ENV de Saint-Pierre-Quiberon, Armel consolide son expérience et devient préparateur sur le circuit Figaro Bénéteau. C'est alors qu'il attrape le virus de la navigation en solitaire au large et se lance dans un projet Mini Transat en 2001, course qu'il remportera en 2003 sur un proto Finot-Conq de 1995 ! Navigateur sérieux et assoiffé d'apprendre, Armel naviguera ensuite 8 ans sur le circuit Figaro Beneteau à bord de Gedimat. Son parcours le mène logiquement au Class40 où il découvre au plus profond de lui-même un goût pour la compétition au grand large. Armel Tripon est au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe à bord de l'ancien Groupe Bel de Kito de Pavant, avec comme objectif : le Vendée Globe 2016 !

















Autres actualités

14/12/2017

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

Dévoilée en octobre dernier, dans le cadre du lancement du Club Rhum – Groupe Télégramme à Saint-Malo, la liste des premiers licenciés exclusifs de l'édition des 40 ans s'enrichit aujourd'hui de nouveaux acteurs. Ainsi, Mix, Crêperie Le Guen, Malo et Plein Fruit, viennent-ils agrandir la famille des produits agro-alimentaires qui porteront les couleurs de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Mais les licences ne s'ouvrent pas seulement aux plaisirs de bouche, puisque la société L'Arboiserie devient également licenciée pour les articles en bois.

10/12/2017

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer, Annick Girardin est venu sur le stand d'OC Sport Pen Duick - Groupe Télégramme pour parler des nouveautés 2018. Cette 11ème édition est une année exceptionnelle puisqu'elle fêtera les 40 ans de cette course mythique qu'est La Route du Rhum - Destination Guadeloupe.