Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

10/10

Portraits de skipper

La suite de la série de portraits de la Classe 40  avec Marc Lepesqueux, Halvard Mabire, Brieuc Maisonneuve, Miranda Merron et Antoine Michel.

Marc Lepesqueux

Normand de cœur et de naissance, Marc Lepesqueux porte souvent le flambeau de sa région depuis qu'il navigue, d'abord en famille puis en solitaire après cinq années d'études d'ingénieur à Metz. La Mini Transat 1993 est l'occasion de sa première traversée de l'Atlantique en solo qu'il termine deuxième derrière Thierry Dubois sur cette édition marquée par les tempêtes du golfe de Gascogne et de puissants alizés de Madère aux Caraïbes. Il passe alors au circuit Figaro avec de bons résultats et au Tour de France à la Voile, mais c'est avec la Route du Rhum qu'il s'investit totalement dans la Class40. D'abord avec un Jumbo en 2006 (20e) et en 2010 (12e), puis aux côtés de Jörg Riechers pour remporter la Solidaire du Chocolat 2012. En parallèle, Marc Lepesqueux dirige une société de location de bateaux avec son Class40.

Halvard Mabire

Le parcours du Normand est aussi long qu'un jour sans vent : fils de l'écrivain Jean Mabire, Halvard accumule cinq Whitbread (tours du monde en équipage), sept Solitaire du Figaro, trente-quatre transats dont une en double avec Éric Loizeau en 1981 (3e) et une OSTAR en 1986 (6e)… Depuis 2008, il navigue en Class40 essentiellement avec sa compagne Miranda Merron qui sera sa concurrente pour cette édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Personnage haut en couleurs qui aligne plus de 450 000 milles au compteur depuis la première Mini Transat à 20 ans en 1977 (3è), Halvard Mabire est un redoutable compétiteur et le court délai de prise en main de son nouveau Pogo40 S3 (mis à l'eau le 4 août) ne devrait pas être un handicap pour ce coureur polyvalent qui s'aligne pour la troisième fois à Saint-Malo.

Brieuc Maisonneuve

Chef d'entreprise surmené, Brieuc Maisonneuve n'en compte pas moins parmi les amateurs qui peuvent se révéler très dangereux, même pour les favoris les plus aguerris. La dernière Normandy Channel Race qu'il a terminée 2e après avoir mené la flotte l'a démontré : ce Grandvillais de 40 ans est capable des plus beaux coups d'éclat. C'est dire s'il faudra surveiller ce navigateur pressé qui, quand il n'attrape pas la barre d'un voilier, pilote son avion, un SR 22, grâce auquel il se déplace à travers toute l'Europe. Impatient de rejoindre la ligne de départ de la course, dont le départ en 1978 reste son premier souvenir gravé dans sa tête d'enfant, Brieuc Maisonneuve comptera à coup sûr parmi les plus grands animateurs de la course. Notamment lors des vacations, où il est réputé être un grand blagueur toujours de bonne humeur !



Miranda Merron

Baignée dès son enfance dans l'univers de la  régate avec son père, Miranda Merron s'est d'abord consacrée à ses études à l'Université de Cambridge pour travailler dans la communication et la publicité à Tokyo, Sydney, Paris. Mais l'appel du large est plus fort et c'est vers la compétition que la Britannique se tourne d'abord en Maxi-multicoque pour une tentative sur le Trophée Jules Verne, puis sur la Transat Jacques Vabre et la Route du Rhum en IMOCA, la Volvo Ocean Race en équipage féminin avant de s'investir en Class40 dès 2007. Elle est alors présente sur toutes les courses aux côtés de Peter Harding, puis elle rejoint Halvard Mabire en 2011 tout en continuant à naviguer en IMOCA avec Dee Caffari (tour des îles britanniques). Connaissant parfaitement son Class40, Miranda Merron pourrait en surprendre plus d'un en Guadeloupe…

 

Antoine Michel

Skipper et gérant d'une agence de recrutement à Guingamp, les premières siestes d'Antoine Michel sont bercées au rythme des navigations familiales le long du littoral breton. Tombé dans la grande marmite d'eau salée dès son plus jeune âge, la pratique de la voile devient son moteur. Fort d'une solide formation à la navigation hauturière, c'est non sans plaisir que ce marin dans l'âme s'apprête à mettre entre parenthèses son activité professionnelle pour enfiler sa casquette de skipper, et s'offrir une première Route du Rhum - Destination Guadeloupe pour ses 30 ans. S'il ne fait pas mystère des difficultés financières rencontrées pour boucler son budget, l'impatience d'aligner son vaillant Pogo 40 de l'autre côté de l'Atlantique l'emporte de plus en plus. Aller au bout de cette aventure et défendre une place d'honneur chez les “vintage” sont des deux objectifs de ce marin costarmoricain.

 

 

 

 

 

Autres actualités

14/12/2017

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

Dévoilée en octobre dernier, dans le cadre du lancement du Club Rhum – Groupe Télégramme à Saint-Malo, la liste des premiers licenciés exclusifs de l'édition des 40 ans s'enrichit aujourd'hui de nouveaux acteurs. Ainsi, Mix, Crêperie Le Guen, Malo et Plein Fruit, viennent-ils agrandir la famille des produits agro-alimentaires qui porteront les couleurs de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Mais les licences ne s'ouvrent pas seulement aux plaisirs de bouche, puisque la société L'Arboiserie devient également licenciée pour les articles en bois.

10/12/2017

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer, Annick Girardin est venu sur le stand d'OC Sport Pen Duick - Groupe Télégramme pour parler des nouveautés 2018. Cette 11ème édition est une année exceptionnelle puisqu'elle fêtera les 40 ans de cette course mythique qu'est La Route du Rhum - Destination Guadeloupe.