Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

21/10

Anne Caseneuve parée pour sa 5ème Route du Rhum-Destination Guadeloupe !

Dans 13 jours, le 2 Novembre à Saint-Malo, Anne Caseneuve sera l'une des quatre femmes au départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe, et la seule en multicoque. D'ici là, elle finalise sa préparation et prépare son convoyage entre l'île aux Moines et la cité corsaire, où elle amarrera Jeudi ou Vendredi son trimaran de 52 pieds ANEO.

 

« Là, il est sympa le bateau. » Anne Caseneuve résume en peu de mots une préparation qui touche à sa fin. Dans moins de deux semaines, elle sera au départ de la Route du Rhum, une course qui lui tient particulièrement à cœur et dans laquelle elle a déjà décroché deux podiums. L'échéance approche et Anne tire un bilan positif du travail effectué sur son trimaran ANEO : « C'est fini maintenant, je ne suis plus censée faire grand chose à bord. Une préparation de course, c'est toujours la même chanson, on essaie de rendre le bateau nickel, ou du mieux qu'on peut. De ce point de vue, je suis satisfaite de ce que j'ai accompli. » Sereine, donc, la navigatrice profite de ses derniers instants de quiétude avant de se confronter à la foule et l'effervescence de Saint-Malo puis à la solitude su! r un parcours de 3 542 milles vers Pointe-à-Pitre.

Convoyage, effervescence et solitude

En attendant, elle devra effectuer le convoyage d'ANEO entre son port d'attache de l'île aux Moines, dans le fond du golfe du Morbihan, et Saint-Malo. « Je serai avec mon compagnon et préparateur Christophe Houdet et je pense que nous partirons mercredi en fin de journée ou jeudi matin, en fonction des courants. Sachant que tous les bateaux inscrits à la Route du Rhum doivent impérativement arriver sur le village de la course avant vendredi à 18h. Pour ce convoyage, les prévisions météo bougent pas mal. Mais a priori, nous aurons un vent d'ouest sud-ouest d'une quinzaine de nœuds et ça devrait donc glisser tout seul. » Anne Caseneuve devrait ainsi vivre un convoyage bien plus calme que celui effectué en 1998 pour sa première Route du Rhum, qui marquait aussi sa première grande course en solitaire. « J'étais tellement à ! la bourre dans la préparation du bateau que mon convoyage servait également de parcours de qualification. », raconte-elle. « J'avais eu une dérogation et j'étais partie au dernier moment. J'ai donc fait un « petit tour » vers l'Irlande et je me suis payée un coup de vent absolument énorme. Je ne connaissais pas du tout le bateau et ça a vraiment été difficile. » Pas de détour vers l'Irlande ni de coup de vent à attendre cette fois. L'avantage d'une préparation


Autres actualités

23/02/2018

Kito de Pavant : une route du Rhum et ça repart !

Kito de Pavant : une route du Rhum et ça repart !

En quête de sponsors, le navigateur du Grau-du-Roi se prépare pour la 11e édition de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, avec un nouveau bateau.  

22/02/2018

Ciril GROUP rejoint le projet de Robin Marais

Ciril GROUP rejoint le projet de Robin Marais

Jeune skipper lyonnais, Robin Marais se prépare à prendre le départ, dans quelques mois, de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Après trois courses transatlantiques, il relève le défi de l'une des plus prestigieuses courses à la voile en solitaire, et le 4 novembre prochain s'élancera, dans la plus mythique traversée de l'Atlantique qui soufflera cette année ses 40 bougies.