Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

26/10

Un tiers d’amateurs sur la ligne de départ !

La magie du Rhum, ce sont aussi ces amateurs qui viennent relever le défi de traverser l'Atlantique en course et de se frotter aux meilleurs navigateurs du moment. Sur la 10e édition de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe, ils seront près de 30 marins sur les 91 inscrits, non professionnels et de tous horizons, à prendre le départ. Garagiste, journaliste, vétérinaire, éducateur sportif, expert comptable, médecin… tous ont dû gérer un métier, un budget, une préparation pour pouvoir être à Saint-Malo. Une première victoire !

« Je suis surbooké par mon travail, je n'ai pas beaucoup navigué, j'ai surtout passé du temps à préparer mon bateau âgé de 30 ans » raconte Etienne Hochédé, 58 ans, skipper du Multi50 PiR2 – CCI de Fécamp. Amateur pure souche, garagiste de père en fils, Etienne a posé un mois de congé sans solde pour participer à La Route du Rhum-Destination Guadeloupe.

Ne demandez pas à Olivier Roussey (Obportus –Conseil Régional de Lorraine, Class40) ce qu'il vient faire sur la ligne de départ de la 10e Route du Rhum-Destination Guadeloupe. « La passion ne connaît pas de frontières et elle ne s'arrête certainement  pas à la ligne bleue des Vosges », répond tout de go cet expert comptable à la tête d'un cabinet de 300 personnes, né et installé depuis toujours en Lorraine.

Travailler pour s'offrir son rêve

Dans la semaine d'Hervé de Carlan, skipper de Délirium (Multi50), le seul catamaran de la course, les journées de 14 heures sont légion. « C'est le prix à payer pour s'offrir son rêve » chuchote ce médecin généraliste qui ne devra pas traîner sur la route de la Guadeloupe pour être de retour au cabinet le 2 décembre ! Quant à Erik Nigon (Multi50, Vers un Monde Sans Sida), directeur technique chez Axa Assurances, il rentre la semaine prochaine à Paris pour travailler trois jours… avant le grand départ dimanche prochain. Pour la préparation de son bateau, Erik a fait appel à sa bande de copains, pour son entraînement physique, il a choisi le vélo pour aller au boulot, plutôt que le métro, et pour sa préparation mentale, il a offert aux malouins un superbe concert avec son groupe Take a Break, à l'issue de la présentation des skippers.

Objectif : tout donner

A 60 ans, Jean-Yves Chatelain s'apprête à participer à son troisième Rhum sur son bateau de croisière amélioré, un RM 13,50 baptisé Destination Calais (classe Rhum). « Sur la dernière édition, j'ai du abandonner suite à des soucis électriques, mais j'ai constaté que mon bateau marchait fort. Alors, cette année, secrètement, j'espère faire dans les dix premiers. Je vais tout donner » raconte Jean-Yves, professeur d'éducation physique. « Secrètement », c'est souvent le terme employé par ces amateurs, qui en plus de réaliser leur rêve, n'osent pas imaginer mieux, c'est-à-dire faire un bon résultat. Fabrice Amedeo, journaliste et skipper du Class40 SNCF-Géodis-Newrest, confie avoir beaucoup progressé et se verrait bien, sans l'avouer complètement, terminer dans les 15 premiers. « Mon objectif est d'arriver de l'autre côté, de raconter une belle histoire et si possible faire mieux qu'il y a quatre ans. Ce serait déjà un belle réussite, je vais me faire mal et me donner à 200% ».

Métro-boulot-bateau-dodo, le quotidien de ces amateurs n'est pas une sinécure mais un choix de passionnés. A travers eux, le public s'identifie, s'imagine lui-aussi pouvoir traverser l'Atlantique en course. C'est plus que jamais la spécificité de La Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Ce qui fait de cette épreuve une course de légendes et d'histoires d'hommes.

Autres actualités

20/07/2018

Pierrick Tollemer et Resadia partent à la conquête de l’Atlantique Nord

Pierrick Tollemer et Resadia partent à la conquête de l’Atlantique Nord

En novembre prochain seront célébrés les 40 ans de la Route du Rhum, course mythique qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Pierrick Tollemer, entrepreneur et consultant conseil rennais, qui participera pour la deuxième fois à la course, a choisi Resadia, 1er Groupe d'experts IT pour l'accompagner dans cette compétition hors norme. 

19/07/2018

Le premier marin en situation de handicap sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe

Le premier marin en situation de handicap sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe

Sur son trimaran de 50 pieds, Fabrice Payen skipper de métier prendra le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Son objectif : prouver qu'on peut vivre sa passion même en situation de handicap. En participant à cette course Fabrice Payen pourra renouer avec ce qu'il est un marin et un sportif. Pour cela il sera accompagné de son équipe vent debout et portera les couleurs de l'association premiers de cordée.