Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

04/11 - 11h46

Déferlantes et rayon de soleil pour les Ultimes

Ils sont déjà à la latitude de Lisbonne et devraient atteindre Madère en fin de journée. Loïck Peyron, toujours en tête, mène grand train dans les vents de nord-ouest soutenus et les grosses vagues qui déferlent au large des côtes portugaises.

Depuis le départ, la navigation est éprouvante à bord des plus gros bateaux de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Les skippers ont passé beaucoup de temps à la barre pour franchir les creux très formés qui font décoller les flotteurs.

« Il y a de l'air, des vagues, des rafales à plus de 40 nœuds » confiait Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne) ce matin à son équipe. Au portant, les 7 trimarans en course naviguent encore prudemment sous voilure réduite (2 à 3 ris) et petite voile d'avant : il faut gérer la puissance sur ces machines qui ne demandent qu'à s'emballer et à accélérer.



Dans ce contexte, la plus grande difficulté pour les marins est d'arriver à dormir, sachant qu'un relâchement de quelques minutes ou une faute d'inattention  peut se solder en chavirage. Sidney Gavignet et Loïck Peyron rapportaient s'être fait quelques frayeurs dans la journée d'hier. Toutefois, la situation va s'améliorer à mesure que les marins descendent vers Madère. Petite consolation en cette fin de matinée encore agitée : le soleil a fait son apparition. « Le spectacle des déferlantes dans la lumière du jour est magnifique » nous confiait Yann Eliès. Un tableau qui lui remémore le Grand Sud. 



Au fil des heures, la mer va s'aplatir. Ce sera alors l'occasion de renvoyer de la toile et de faire monter les compteurs. La vitesse est la clé dans la course qui anime les Ultimes. Car tous empruntent la même route, celle du sud, et pour doubler ses petits camarades, il faudra aller plus vite. Pour l'instant, le Maxi Solo Banque Populaire VII conserve son petit matelas de 55 milles sur ces poursuivants. Mais Spindrift 2, son nouveau dauphin,  va bientôt rencontrer des conditions lui permettant d'accélérer franchement. Les « petits » trimarans auront plus de mal à suivre, même si pour l'heure, Sébastien Josse (Edmond de Rothschild) s'accroche au tiercé de tête. Derrière, les écarts se sont légèrement creusés : Idec Sport accuse désormais plus de 100 milles de retard…

C.El


Autres actualités

18/07/2018

Armel le Cleac’h :  « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cleac’h : « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cléac'h et son géant banque populaire IX seront au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018. L'objectif du skipper est de remporter cette compétition. Mis à l'eau en octobre dernier après un chavirage, le skipper multiplie les entrainements sur son maxi-trimaran. 

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé.