Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

04/11 - 18h52

Nicolas Thomas se déroute vers La Corogne

Ce mardi après-midi, Nicolas Thomas a alerté la direction de course qu'il rencontrait un problème avec son safran bâbord qui s'est brutalement relevé, sans doute après avoir heurté un OFNI alors qu'il progressait à belle vitesse, en 8è position, à bord de Guadeloupe Grand Large - 1001 Piles Batteries. 

Ce choc a endommagé la barre de liaison. Le jeune skipper guadeloupéen, auteur d'une belle remontée ces dernières heures dans le classement, s'est aussitôt mis à la cap pour analyser la situation. Il constatait alors que son solent s'était malheureusement déchiré dans les manoeuvres entreprises pour envisager les réparations qu'il pouvait entreprendre pour remplacer le profil de cette barre de liaison endommagée, indispensable pour poursuivre sa route tribord amures. 

Cette deuxième avarie l'oblige à monter dans le mât pour décrocher le lashing qui tient cette voile d'avant. Mais si cette ascension ne pose aucun souci au port, ou par mer plate, elle devient beaucoup plus délicate dans les conditions qu'il rencontre actuellement sur le golfe de Gascogne, en approche du cap Finisterre : 20 noeuds moyens, rafales à 30, mer forte avec des creux de 4 mètres.

En liaison régulière avec la direction de course, et après avoir envisagé de se reposer pour reprendre des forces avant de monter dans son mât, Nicolas Thomas a décidé de faire route vers la Corogne, où son équipe technique doit le rejoindre.

Autres actualités

23/02/2018

Kito de Pavant : une route du Rhum et ça repart !

Kito de Pavant : une route du Rhum et ça repart !

En quête de sponsors, le navigateur du Grau-du-Roi se prépare pour la 11e édition de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe, avec un nouveau bateau.  

22/02/2018

Ciril GROUP rejoint le projet de Robin Marais

Ciril GROUP rejoint le projet de Robin Marais

Jeune skipper lyonnais, Robin Marais se prépare à prendre le départ, dans quelques mois, de La Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Après trois courses transatlantiques, il relève le défi de l'une des plus prestigieuses courses à la voile en solitaire, et le 4 novembre prochain s'élancera, dans la plus mythique traversée de l'Atlantique qui soufflera cette année ses 40 bougies.