Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

06/11 - 11h30

Alizés devant, coup de vent derrière

Si en tête de la Classe Rhum, l'Italien Andrea Mura a repris le commandement au classement, il est en fait plus de 200 milles au Nord d'Anne Caseneuve qui glisse vers le Sud en compagnie des premiers Class40. Et encore dans le golfe de Gascogne, les retardataires vont affronter des vents violents pour passer le cap Finisterre…

Pour Anne Caseneuve (Aneo), la Route du Rhum-Destination Guadeloupe se présente bien après les 48 premières heures difficiles dans le golfe de Gascogne : depuis que la skippeuse a débordé le cap Finisterre dans la nuit de mardi à mercredi, elle file à plus de dix nœuds de moyenne plein Sud. Son trimaran de 50 pieds va ainsi atteindre la latitude du cap Saint-Vincent ce midi et va croiser la route du Multi50 d'Yves Le Blévec (Actual) de retour en course après son double arrêt technique à Cascais (Portugal)…


Anne Caseneuve devrait pointer de nouveau en tête prochainement devant l'Italien Andrea Mura (Vento di Sardegna) très au large, mais à la latitude de Porto, car son positionnement Sud est beaucoup plus favorable pour attraper les alizés qui devraient revenir au programme ces jours prochains.


Arrêts au stand


Pierrick Tollemer (Ensemble pour Entreprendre) a décidé de faire escale à La Corogne : mercredi en milieu d'après-midi, il constatait qu'il avait perdu son hydro-générateur et était donc en difficulté pour recharger ses batteries. Arrivé au port espagnol vers 5h00 ce matin, il va pouvoir laisser passer le coup de vent attendu pour la nuit prochaine au cap Finisterre. C'est d'ailleurs aussi l'intention de Benjamin Hardouin (Krit'R V) et de Bob Escoffier (Groupe Guisnel) de venir s'abriter car un vent de Sud-Ouest soufflant à plus de 45 nœuds avec rafales à 55 nœuds va balayer la queue de flotte !


Seuls trois solitaires de la Classe Rhum devraient vraiment pâtir de cette dégradation rapide : le Portugais Ricardo Diniz (Parisasia.fr) est le plus mal placé puisqu'il était encore à 140 milles du cap Finisterre ce midi… Quant au Finlandais Ari Huusela (Neste Oil) et au Français Christophe Souchaud (Rhum Solitaire-Rhum Solidaire) à plus de 100 milles dans l'Ouest du promontoire ibérique, ils ont un peu de marge pour glisser sans trop d'encombre vers le Sud afin de retrouver une mer moins forte.


Jean-Paul Froc (Groupe Berto) :

« J'ai 15-20 nœuds de vent de Sud-Ouest avec une mer peu agitée à agitée. Je progresse vers Madère au près serré sous un ris dans la grand-voile et trinquette : ce n'est pas terrible. J'attends que le vent prenne de la droite. Au niveau des avaries, j'ai juste claqué le zip de mon pantalon de ciré. Ce n'est pas très décent, d'autant que Sir Robin est dans le quartier et je ne voudrais pas offusquer un sujet de sa Royale Majesté ! »


Autres actualités

24/05/2018

Les entreprises guadeloupéennes dans la course

Les entreprises guadeloupéennes dans la course

A l'instar de ce qui avait été organisé en octobre dernier à Saint-Malo, OC Sport Pen Duick, société organisatrice de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, en collaboration avec la Région Guadeloupe et la CCI des Îles de Guadeloupe, avait convié les acteurs économiques locaux et régionaux à la présentation du Club Rhum – Groupe Télégramme. Le 17 mai dernier, à l'hôtel la Créole Beach de Gosier, 80 entreprises ont répondu à l'invitation.

17/05/2018

so-boat, Maquettes officielles de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018

so-boat, Maquettes officielles de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018

À l'occasion des 40 ans de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, so-boat s'associe à la fête et va réaliser la maquette officielle de la course mythique. En plus d'accompagner les armateurs des bateaux, une collection unique de 4 maquettes aux couleurs de la célèbre transat sera spécialement créée : un Class 40, un Multi 50, un Imoca et un Ultime.