Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

06/11 - 17h36

Près alizéen pour les uns, près (très) musclé pour les autres

De nouveau sous l'influence d'un front, la tête de flotte, emmenée par Thibault Vauchel Camus progresse ce jeudi au près dans un vent de 15-20 noeuds de Sud-Ouest.  Dans son sillage, une première hiérarchie se construit autour de dix bateaux réunis en 70 milles. Plus en arrière, aux abords du cap Finisterre et dans le golfe de Gascogne, la course prend une toute autre dimension pour une petite poignée de bateaux qui subissent le plus dur de la tempête balayant l'Atlantique. (+vidéo)

Aux commandes depuis la nuit dernière, Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en peloton) tire les bénéfices de son décalage au Sud. Bien inspiré, ce bizuth du Rhum ouvre, à 9 noeuds de moyenne, la route qui mène aux alizés que les premiers devraient rejoindre à l'horizon des 24-48 prochaines heures, offrant la perspective de bientôt hisser le spi pour goûter enfin aux saveurs de la glisse aux allures portantes. 


SNCF Geodis Newrest, file au coucher du soleil par routedurhum

Ils ont dit

Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en peloton) : « Je suis super content. J'ai fait confiance au schéma de course qu'on m'a donné pour les 46 premières heures.  Je bénéficie aussi des soucis de certains de mes concurrents, je pense à Nicolas Troussel et essentiellement aussi à Sébastien Rogue. La position que j'ai été chercher est a priori la bonne, je suis en pointe devant, prêt à sortir le spi. Au début c'était rythmé et assez sport.  On a eu des grains assez surprenants à plus de 40 voire 50 nœuds donc il fallait vraiment être dedans et là maintenant on va dire que je prends mon rythme, je me réalimente beaucoup plus qu'avant, j'essaie de caser des petites siestes de temps en temps. J'ai un grand bord tout droit, au près pendant encore 24-30 heures. »

Alex Pella (Thales 2 - Santander 2014) : « J'ai eu un départ de course avac pas mal de bricoles à régler. J'ai déchiré mon solent la première nuit, je l'ai réparé en deux fois. Hier, j'ai remis les mains dans la colle et j'ai passé pas mal de temps à le reconstruire. Aujourd'hui, on progresse au près, mais dans de bonnes conditions avec une belle houle qui vient de l'arrière. C'est assez confortable et j'ai bien pu me reposer. Le bateau marche très bien et j'espère qu'à présent je vais pouvoir au moins aller aussi vite que les autres. »

Pierre Brasseur (Matouba) : « Ça se passe très bien pour moi, je suis content de ma navigation et content d'être dans le match donc c'est plaisant comme début de course. Je fais du près encore mais dans 24h on sera au portant donc la phase de près se termine. Depuis le départ on navigue un peu penché et c'est une navigation assez humide. Cela se termine dans 24h si tout va bien. On va pouvoir envoyer du spi et on va surtout voir le soleil car depuis le départ on est dans le gris. On va enfin retirer les couches, le bateau sera à plat …une route sud ! »

Pierre-Yves Lautrou (L'Express - Trepia)  : « Après une belle nuit, avec tout juste une vingtaine de noeuds de vent, qui m'a permis de très belles et longues séquences de sommeil, le ciel s'est éclairci et le vent monte un peu : nous sommes en route au près, vers un nouveau passage de front. Bon, à priori, ça s'annonce un peu moins sport que la désormais fameuse première nuit, ne serait-ce parce qu'après cinq jours de course, on commence un peu plus amariné. Par ici, il y a toujours d'aussi belles lumières, crues, sauvages, le large quoi ! »

Conrad Humphreys (Cat Phones) : « Après des conditions relativement plus calmes hier, avec une belle journée de navigation au portant, nous avons un nouveau coup de vent aujourd'hui. C'était même assez horrible ce matin : 25 noeuds de vent dans le nez et une mer très formée. Je fais de l'Ouest afin de faire du Sud quand je serai dans le travers de ce front fois dans l'après-midi. J'ai fait un grand ménage de printemps ce matin à l'intérieur du bateau. Je n'ai pas retiré ma combinaison sèche depuis le début, je dors même dedans. Pour autant, je me sens très bien, et j'ai pris un très bon repas hier. Mais pour être honnête, je serai encore plus heureux quand je serai de l'autre côte de ce front froid."

 

Autres actualités

14/12/2017

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

Dévoilée en octobre dernier, dans le cadre du lancement du Club Rhum – Groupe Télégramme à Saint-Malo, la liste des premiers licenciés exclusifs de l'édition des 40 ans s'enrichit aujourd'hui de nouveaux acteurs. Ainsi, Mix, Crêperie Le Guen, Malo et Plein Fruit, viennent-ils agrandir la famille des produits agro-alimentaires qui porteront les couleurs de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Mais les licences ne s'ouvrent pas seulement aux plaisirs de bouche, puisque la société L'Arboiserie devient également licenciée pour les articles en bois.

10/12/2017

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer, Annick Girardin est venu sur le stand d'OC Sport Pen Duick - Groupe Télégramme pour parler des nouveautés 2018. Cette 11ème édition est une année exceptionnelle puisqu'elle fêtera les 40 ans de cette course mythique qu'est La Route du Rhum - Destination Guadeloupe.