Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

07/11 - 07h41

Journée de récupération

Ce ne sont pas les RTT sur la Route du Rhum, mais cette journée de vendredi va permettre à tous les solitaires de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe de récupérer de ces premiers jours intenses et musclés. Un skipper des cinq classes a fait le point ce vendredi matin.

Loïck Peyron (Ultime) : Le bon rayon

« J'essayais de dormir à l'instant ! Il y a eu des empannages, des adonnantes et des refusantes : le vent variait beaucoup. Il y avait des nuages d'un côté et de l'autre. Là, c'est un petit peu mieux. Nous sommes un peu trop près de l'anticyclone là ou l'on est. L'idéal est de se mettre sur le bon rayon. C'est plus simple d'empanner dans les grains. Il y a pas mal de pluie avec du vent, mais aussi des calmes. Ce sera plus facile de jour. »


Louis Burton (IMOCA) : Une jolie semaine

« C'est enfin en train de s'établir. Le vent vient du Nord à Nord-Ouest. Nous avons une mer plate, une mer belle, ça s'est calmé en fin d'après-midi. Il y a 12 à 15 nœuds. En début de course, c'était beaucoup de près et là, si cela se confirme dans deux ou trois heures, ce sera l'envoi du grand spi : ça va être une jolie semaine de glisse. »


Erwan Le Roux (Multi50) : Prendre du Sud

« C'est le bazar ! On ne sait pas d'où vient le vent ni d'où viennent les nuages. Nous sommes dans le front et ce n'était pas prévu ainsi sur le papier ! On envoie un virement de bord, puis un empannage puis on envoie une voile puis on la ramasse… C'est fatigant ! Ce ne sont pas les pires conditions mais c'est venu tellement brutalement que l'on essaie d'anticiper. Il y a un contournement de l'anticyclone prévu aujourd'hui, on ne va pas tarder à sortir le gennaker : l'idée est de descendre vers le Sud. »


Yannick Bestaven (Class40) : Ranger la caisse à outils

« Il fait toujours bien nuit là où l'on est. Le vent a adonné, on peut enfin faire du spinnaker depuis une heure ou deux et ça commence gentiment à glisser vers les alizés ! On a fait une grande cuillère pour essayer d'éviter les conditions molles dans le Sud et puis on va voir la suite que cela va nous donner. Il y a encore des pièges sur la route. Il reste l'anticyclone à négocier, ce sera un peu mou : il va falloir faire attention à ne pas se faire piéger par le vent. Mon bateau quand je peux tirer dessus, ça avance plutôt bien. J'ai eu pas mal de soucis techniques à réparer, genre fin de chantier ! Depuis deux jours j'ai rangé la caisse à outils. Là il n'y a plus que 16 nœuds alors qu'il y en avait une vingtaine il y a une heure : plus on va aller dans la journée, plus cela devrait mollir. »


Charlie Capelle (Catégorie Rhum) : Rester serein

« Je suis assez content d'avoir passé les deux fronts qui étaient plutôt actifs. Il n'y a rien de casser à bord, le bateau est entier, le marin aussi. Nous avons encore 25 nœuds de vent avec une mer formée mais nous devrions progressivement, en faisant du Sud, trouver l'alizé portugais. La mer était vraiment dangereuse pour un bateau comme le mien. Pour l'avoir déjà vécu, il fallait être prudent. On a eu des rafales à 40 nœuds… Normalement on fait route vers les alizés. C'était une entrée en matière un peu douloureuse mais ce n'est pas la première fois que je fais la Route du Rhum ! J'ai pris cela avec sérénité… »


Autres actualités

13/02/2018

CORUM entre dans la course et devient le partenaire du navigateur Nicolas Troussel pour La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018

CORUM entre dans la course et devient le partenaire du navigateur Nicolas Troussel pour La Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018

Paris, le 13 février 2018 – CORUM annonce aujourd'hui devenir le partenaire du navigateur Nicolas Troussel.

12/02/2018

Banque Populaire IX : Une transatlantique d’entrainement de 6 jours pour Armel Le Cleac’h et son équipage

Banque Populaire IX : Une transatlantique d’entrainement de 6 jours pour Armel Le Cleac’h et son équipage

Le vendredi 2 février, Armel Le Cleac'h et son brillant équipage, (Billy Besson, Franck Cammas, Charlie Dalin, Pierre-Emmanuel Hérissé, Florent Vilboux) ont quitté les pontons de Lorient pour une traversée d'entrainement et de repérage en direction de la Guadeloupe.