Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

08/11 - 08h04

Sous le soleil

Avec le passage du front, le ciel s'est dégagé sur presque toute la flotte à l'exception de ceux qui naviguent du côté de Madère. Les coups de vent sont désormais relégués dans le tableau arrière des 67 solitaires encore en course. Quatre skippers font le point sur leurs conditions de navigation ce samedi matin…

A noter que le Britannique Conrad Humphreys (Cat Phones) qui a démâté vendredi soir entre les Açores et Lisbonne a pu faire le plein de fuel grâce à un cargo ce matin : il fait route vers Cascais (Portugal). D'autre part, Daniel Ecalard (Défi Martinique) et Eric Jail (Défi Cat) sont repartis vendredi vers 21h00 de Porto.


Loïck Peyron (Ultime) : Une lune géniale

« C'était magnifique cette nuit. Là, nous sommes dans des grains dans lesquels il n'y a pas de vent : ça ralentit un peu en ce moment. C'est un grand bord bâbord du coup, mais on verra si je ne vais pas empanner une dernière fois avant l'arrivée en Guadeloupe. C'était pas mal en bordure anticyclonique, mais il faut traverser sans se faire engluer dans les grains sans vent. La nuit, c'est à chaque fois un peu plus perturbé je trouve, je ne sais pas pourquoi. J'ai bien dormi, j'ai fait une grosse sieste. Avoir la pleine lune en fond d'écran, c'est génial : j'ai rarement vu une lune aussi belle au lever de nuit, une lune digne de la Guerre des étoiles… »


Lalou Roucayrol (Multi50) : Baume au coeur

« On a entre 12 et 18 nœuds de vent. C'est dorénavant une grande ligne droite : c'est vraiment super. Mais je pense qu'il y a encore un grand nombre d'empannages à faire avant l'arrivée. Le bateau va bien, le skipper est bien fatigué mais on va bientôt rentrer dans les alizés. Cela remettra du baume au cœur à tout le monde. Hier, j'ai croisé Marc Guillemot, c'était sympa. »


Kito de Pavant (Class40) : Ambiance Terre-Neuve

« La lune est cachée par les nuages, il pleut, il y a de la brume… Il me tarde de la voir ! Je crois que la nuit s'est pas mal passée, j'ai gardé un peu de vent jusqu'à 25 nœuds. Là, j'arrive juste en restant tribord, à glisser vers la route. Je suis sous grand spi et grand voile haute. J'ai du vent de Nord-Est 18 à 20 nœuds. Il n'y a pas de grosse difficulté, on va tous faire route vers le Sud-Ouest. Du vent, il y en a à peu près partout je pense. On va voir avec les fichiers d'aujourd'hui ce que cela va donner. »


Anne Caseneuve (Catégorie Rhum) : Une belle transat

« Depuis minuit j'ai récupéré du vent portant, c'est très sympa. Avant, j'étais dans une bulle sans air. J'ai eu pas mal de problèmes techniques dans la semaine, des petits soucis de safran. C'est reparti depuis le début de nuit : c'est bien. J'ai 18 nœuds  de vent : c'est parfait. Je glisse très bien depuis minuit. C'est une belle transat pour l'instant. Il n'est pas très loin devant mon collègue italien Andrea Mura, mais il est très Nord et cela ne m'inquiète pas. Je n'ai pas encore mon programme pour la suite : je vais réfléchir à la stratégie. »



Autres actualités

20/07/2018

Pierrick Tollemer et Resadia partent à la conquête de l’Atlantique Nord

Pierrick Tollemer et Resadia partent à la conquête de l’Atlantique Nord

En novembre prochain seront célébrés les 40 ans de la Route du Rhum, course mythique qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe. Pierrick Tollemer, entrepreneur et consultant conseil rennais, qui participera pour la deuxième fois à la course, a choisi Resadia, 1er Groupe d'experts IT pour l'accompagner dans cette compétition hors norme. 

19/07/2018

Le premier marin en situation de handicap sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe

Le premier marin en situation de handicap sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe

Sur son trimaran de 50 pieds, Fabrice Payen skipper de métier prendra le départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Son objectif : prouver qu'on peut vivre sa passion même en situation de handicap. En participant à cette course Fabrice Payen pourra renouer avec ce qu'il est un marin et un sportif. Pour cela il sera accompagné de son équipe vent debout et portera les couleurs de l'association premiers de cordée.