Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

08/11 - 16h35

Tous en mer… ou presque

A l'exception du Portugais Ricardo Diniz (Parisasia.fr) toujours en escale à La Corogne, l'ensemble de la flotte des Classe Rhum fait route vers les Antilles. Christophe Souchaud, Éric Jail, Daniel Ecalard, Luc Coquelin ont en effet résolu leurs problèmes techniques et sont repartis alors que le duel trimaran-monocoque perdure entre Andrea Mura et Anne Caseneuve…


Ils sont donc quatorze en course sur les vingt partants de la Classe Rhum puisque cinq solitaires ont déclaré leur abandon : Julien Mabit, Nils Boyer, Bob Escoffier, Benjamin Hardouin et Patrick Morvan. Mais les coureurs sont dispersés sur l'Atlantique puisque entre Andrea Mura, leader sur le monocoque de 50 pieds Vento di Sardegna et Luc Coquelin, reparti de La Corogne ce samedi midi sur son monocoque de 50 pieds Guadeloupe Dynamique, il y a déjà 780 milles de différentiel ! Le premier est au large des Açores quand le dernier est encore au cap Finisterre…


Le mauvais temps derrière


Ainsi les conditions de navigation sont très différentes puisque le vent est encore puissant de Nord-Ouest devant la pointe espagnole et jusqu'au cap Saint-Vincent quand la brise de Nord-Est s'écroule par période au large de Madère. Anne Caseneuve (Aneo) en a fait les frais en début de nuit quand elle est tombée dans une bulle anticyclonique, mais depuis minuit la brise s'est installée plus conséquemment et la Morbihanaise est en passe de déborder l'Italien Andrea Mura par le Sud. L'Italien qui suit une route très directe depuis Ouessant dans le sillage des monocoques IMOCA doit se recadrer dans le Sud et ce n'est pas facile avec ce front qui a balayé l'anticyclone des Açores vendredi. Leurs trajectoires convergent et d'ici deux jours, les 180 milles de différentiel latéral auront disparu et Anne Caseneuve devrait pointer en tête.


A suivre, cinq solitaires sont très groupés alors que leurs bateaux sont radicalement différents : le Saintois Willy Bissainte (Tradizion Gwadloup) fait une course remarquable en troisième position aux côtés de Class40 nettement plus rapides ! Et dans ce peloton, on retrouve le célèbre Kriter VIII de Wilfrid Clerton (Cap au Cap Location), le RM1350 de Pierre-Yves Chatelin (Destination Calais), Jean-Paul Frocet sur son trimaran identique au vainqueur de la première édition de la Route du Rhum (Groupe Berto) et Sir Robin Knox-Johnston (Grey Power) imperturbable quelque soient les conditions météo à bord de son 60 pieds monocoque… Ils bénéficient d'une brise maniable de secteur Nord mais d'un temps gris et humide.


En revanche, ceux qui ont repris la mer ces dernières heures tout comme le Finlandais Ari Huusela (Neste Oil) et Charlie Capelle (Acapella) sont encore sous l'influence d'un mauvaise dépression qui apporte des grains de pluie violents et des vents brutaux de secteur Nord-Ouest. La mer est forte à grosse au large des côtes portugaises et ces solitaires vont subir ses affres presque jusqu'à la fin du week-end… Ainsi quand le vainqueur de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe franchira la ligne d'arrivée lundi, le dernier des Classe Rhum sera encore à la latitude de Lisbonne !


Autres actualités

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé. 

16/07/2018

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou et son équipe du Charal Sailing Team ont ouvert leurs portes à l'équipe de Ouest France. Ils nous proposent une découverte en exclusivité du chantier du futur IMOCA de Jérémie Beyou sur lequel il naviguera lors de la prochaine Route du Rhum - Destination Guadeloupe.