Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

09/11 - 06h08

Dernière journée pour Peyron

La dernière ligne droite est entamée et Loïck Peyron peut redevenir serein avec un bon coussin d'avance sur Yann Guichard : près de 200 milles soit 40% de la distance à parcourir pour atteindre la ligne d'arrivée. Il y a toutefois quelques pièges à éviter comme les filets de pêche et les calmes sous Basse-Terre et deux empannages à enchaîner avant la Guadeloupe…

Loïck Peyron n'était plus ce dimanche matin à 5h00 qu'à 500 milles de l'arrivée à Pointe-à-Pitre, une distance qui correspond à celle qu'il a parcouru ces dernières 24 heures dans des alizés d'Est irréguliers. Or il progresse toujours à la même moyenne avec en sus, deux empannages à réaliser pour piquer sur la Tête à l'Anglais, premier amer à contourner. Il faut donc s'attendre à un atterrissage de nuit et à un passage à la bouée de Basse-Terre au milieu des ténèbres tropicales…

Avec 190 milles de marge sur Yann Guichard (Spindrift 2) et 340 milles sur Lionel Lemonchois (Prince de Bretagne), le skipper du Maxi Solo Banque Populaire VII semble désormais assuré de la victoire en Guadeloupe. En revanche, le temps de référence établi par Lionel Lemonchois en 2006 (7j 17h) risque fort de ne pas être battu puisqu'il faudrait que Loïck Peyron arrive avant 7h19' lundi (heure française).


Des grains au programme


En arrivant par le Nord-Est, Loïck Peyron doit encore réaliser deux empannages : il a choisi de les enchaîner dans l'Est de l'île caraïbe afin de parer les filets de pêche qui essaiment au large de l'arc antillais et probablement avant que la nuit ne tombe (vers 22h00, heure française) même si la lune lui sera encore favorable la nuit prochaine. De plus, le solitaire préfère se glisser sous le vent des reliefs de Basse-Terre de nuit où de petites brises thermiques faciliteront son passage de la dernière marque de parcours avant de terminer contre le vent, dans le canal des Saintes.

Pour les IMOCA et les Multi50 qui naviguent de conserve à mi parcours de cette Route du Rhum de 3 542 milles, les conditions sont certes alizéennes, mais encore très instables avec des grains et des variations de vent de 10 à 22 nœuds ! Les skippers sont donc sur le pont quasiment en permanence pour adapter la voilure et force est de constater que le match s'est transformer en duel avec, chez les monocoques, François Gabart (Macif) et Jérémie Beyou (Maître Coq), chez les multicoques de 50 pieds Erwan Le Roux (FenétréA-Cardinal) et Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine) à portée de lance-pierre.  


Les Class40 piquent au Sud au large de Madère et les alizés commencent à poindre leur nez : sous spinnaker et grand-voile haute, il faudra bien gérer le timing des empannages car les écarts sont faibles entre les cinq premiers emmenés par Kito de Pavant (Otio-Bastide Médical) et l'Espagnol Alex Pella (Tales 2 Santander). Enfin si l'Italien Andrea Mura (Vento di Sardegna) est toujours pointé en tête de la Classe Rhum, sa position septentrionale n'est pas favorable, surtout qu'il borde de trop près l'anticyclone des Açores…


Autres actualités

24/09/2018

Les Iles de Guadeloupe sur le devant de la scène nationale et internationale !

Les Iles de Guadeloupe sur le devant de la scène nationale et internationale !

  Depuis le 5 novembre 1978, où 38 marins, professionnels et amateurs, se sont lancés dans la plus mythique des courses transatlantiques à la voile, les Iles de Guadeloupe célèbrent avec ferveur l'arrivée de cet événement exceptionnel. Partenaire exclusif majeur de la Route du Rhum, la Région Guadeloupe entend profiter de cette formidable opportunité médiatique, en mettant en place un important dispositif de promotion de son territoire. Ainsi, à Saint-Malo, du 24 octobre au 4 novembre, un village de 950 m2 sera dédié aux entreprises guadeloupéennes et à leurs savoir-faire. Une présence forte, dont les professionnels et le grand public pourront profiter de bien des façons...

20/09/2018

Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe !

Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe !

Eric revient juste de son parcours de qualification et confirme sa participation à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe sur son bateauLa Voix de l'Océan.