Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

11/11 - 10h38

« Elle est loin l’arrivée… »

… Ça c'est Kito de Pavant qui le dit. A 1 850  milles (3 400 km) environ de Pointe-à-Pitre, le rythme de la régate, d'une belle exigence maritime, s'intensifie du côté des monocoques de 12,18 mètres. En tête de flotte tout particulièrement où aucun répit n'est permis. Cette nuit, Alex Pella (Thales - Santander) a pris l'avantage, devant Kito de Pavant (Otio - Bastide Médical). A 13 noeuds, il emmène une flotte de 31 bateaux éparpillés sur 1000 milles…

Kito de Pavant (Otio - Bastide Médical) : 2è, à 13 milles du premier  

« Le jour se lève, le soleil n'est pas loin, d'ici 30 min je pense. Le ciel est un peu voilé, il y a 20 nœuds de vent et ça avance vite. Il y a pas mal de mer. Je ne m'en sors pas trop mal, même si ça ne va pas aussi vite que je le voudrais. Avec le Class40, je retrouve un peu ce qu'il y avait en Figaro : de la bataille sur l'eau et des gens qui savent faire. Le rythme est à fond. On ne dort pas beaucoup. C'est des petits bateaux donc c'est toujours un peu Rock and Roll. Il y a mon copain Alex Pella avec qui je fais une belle bagarre ! Il a un super bateau et je suis content que son talent soit mis en valeur avec son bateau. On est aux aguets avec le matériel, il y a toujours des petites choses à régler. La route est longue encore. Elle est loin l'arrivée… »

Yannick Bestaven (LE CONSERVATEUR) : 4è, à 70 milles du premier

« Ça va bien, j'ai perdu un peu de terrain cette nuit, je suis parti un peu au tas et le temps de faire le changement de spi, j'ai perdu du temps. J'y suis allé plutôt tranquille pour assurer le coup et ne pas abimer les voiles. La route est encore longue, et il faut aller au bon endroit. Je suis content d'être là où je suis. C'est plaisant. J'ai eu des bricoles à régler les 5 premiers jours, ça m'a pris du temps et de l'énergie. Pas mal de bricolage donc, c'est dommage ça me bouffe du temps.
Depuis quelques jours le bateau est en bon état et je commence à me faire plaisir en mer. Je pense qu'il y a du potentiel au reaching, c'est comme ça que j'ai pu remonter toute la flotte. Je suis content de me retrouver dans la tête de la flotte ça veut dire que le bateau marche bien. Je suis hyper occupé et je n'ai pas eu le temps de lire un bouquin…. c'est rare ! »

Valentin Lemarchand (Maison Tirel Guerin) : 13è, à 285 milles du premier 

« Ça va super à part le début qui était difficile. Là, il y a 20 nœuds au portant et il fait beau et chaud ! C'est vrai que j'ai fait un bon début de course. Ce n'était pas forcément mon objectif d'être dans le peloton de tête, mais ce n'est pas facile d'y rester. Je suis content. C'est très dur de rester avec eux par contre, je m'accroche. Mais je ne suis pas surpris par cette régate en solitaire, je m'attendais à ça. Le rythme ça va, j'ai eu un souci, j'ai déchiré mon grand spi… Là je suis avec mon petit spi, donc j'avance moins vite que les autres. Il y a entre 20 et 25 nœuds au portant? Je suis allé chercher les nuages donc il n y a pas de soleil et les petits grains vont arriver, mais il fait chaud je suis torse nu ! »

Juliette Petres (Eau et Patrimoine) : 24è, à 350 milles du premier


« Ça va bien, je fais mon petit bonhomme de chemin, je suis sous grand spi. Aujourd'hui, je me sens bien sur mon bateau, je suis bien dans la course : la météo, les réglages, je m'y habitue …
Je regarde beaucoup les concurrent, mais j'essaye surtout de faire ma route. J'essaye d'être à l'écoute de mon bateau surtout. Je ne suis pas complètement à la rue, j'en suis contente. J'ai un peu mal à faire une journée type, mais je me lève, je prends mon petit dej, je fais le tour de mon bateau, je prends la météo, je regarde où sont les autres et je commence à réparer les petites choses. Ensuite c'est la sieste et le soir je reprends la météo. »

Autres actualités

14/12/2017

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

Dévoilée en octobre dernier, dans le cadre du lancement du Club Rhum – Groupe Télégramme à Saint-Malo, la liste des premiers licenciés exclusifs de l'édition des 40 ans s'enrichit aujourd'hui de nouveaux acteurs. Ainsi, Mix, Crêperie Le Guen, Malo et Plein Fruit, viennent-ils agrandir la famille des produits agro-alimentaires qui porteront les couleurs de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Mais les licences ne s'ouvrent pas seulement aux plaisirs de bouche, puisque la société L'Arboiserie devient également licenciée pour les articles en bois.

10/12/2017

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer, Annick Girardin est venu sur le stand d'OC Sport Pen Duick - Groupe Télégramme pour parler des nouveautés 2018. Cette 11ème édition est une année exceptionnelle puisqu'elle fêtera les 40 ans de cette course mythique qu'est La Route du Rhum - Destination Guadeloupe.