Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

20/02

Damien Seguin met le cap sur le Rhum

Le skipper français va se partager entre le 2.4 et la course au large. Au menu : les championnats d'Europe et du Monde handisport et la Route du Rhum en novembre.

En 2014, Damien Seguin ne va pas chômer. Comme toujours serait-on tenté de dire. Le skipper domicilié à Guérande (Loire-Atlantique) entend mener deux projets de front cette année. D'une part, sa saison handisport sur le quillard paralympique 2.4, où il prendra part aux championnats d'Europe fin juin et aux championnats du monde fin août au Canada. « J'espère me maintenir sur le podium des Mondiaux. J'ai fini troisième en ratant de peu le titre l'an dernier. En m'entraînant davantage cette saison sur 2.4, ça devrait le faire. »Le porte-drapeau de l'équipe de France paralympique présente à Londres entend en effet augmenter progressivement son volume d'heures passées à bord de son quillard.

« JE SUIS MOTIVÉ RIEN QU'À EN DIRE LE NOM DE LA COURSE »
Dans un premier temps, il a passé une partie du mois de janvier à Valence (Espagne) pour s'entraîner. « Il me semblait plus rentable de participer à cette semaine d'entraînement avec le champion du monde en titre et d'autres étrangers de premier plan, qu'à la Sailing World Cup de Miami. Je retrouverai donc la compétition à Hyères au mois d'avril, lors de la deuxième manche de la Sailing World Cup. » Un rendez-vous important en vue des prochaines échéances qui l'attendent au début et à la fin de l'été. Dans la foulée de ce deuxième événement, il se rendra au Brésil pour se tester sur le plan d'eau des Jeux paralympiques 2016. D'autre part, Damien Seguin espère briller sur la Route Rhum - Destination Guadeloupe. La célèbre traversée de l'Atlantique en solitaire va lui offrir l'occasion de retrouver la Guadeloupe, l'île où il a grandi. « Je suis motivé rien qu'à en dire le nom de la course », sourit Damien, impatient d'être au 2 novembre à Saint-Malo.

UN OBJECTIF : LE RECORD SNSM
Parallèlement à sa préparation sur 2.4, le skipper français va affûter son Class 40, actuellement en rade de Lorient. Le bateau ERDF – Des pieds et des mains – a rejoint le Morbihan en provenance du Brésil avec plus d'un mois de retard en raison des intempéries. « Il me tarde de le mettre en chantier », assure-t-il. Il s'agit d'une révision générale avec un regard plus particulier sur le système de Safran relevable qui s'est avéré perfectible après la Transat Jacques Vabre. Il alternera entre des entraînements en solo, comme l'exige la Route du Rhum - Destination Guadeloupe, à laquelle il va donc participer pour la deuxième fois, et des épreuves promotionnelles figurant dans le calendrier des Class 40.  

Son premier objectif sera le record SNSM, sélectif pour la Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Il enchaînera ensuite une série d'épreuves promotionnelles. « Mon but est de décrocher un podium sur le Rhum afin de sortir en beauté en Class 40. Après, je vendrai mon bateau pour me consacrer totalement à la préparation des Jeux de Rio 2016, développe Damien Seguin. Et si après les Jeux un nouveau projet de course au large vient à se dessiner, ce sera sur le Vendée Globe. »

SOURCE : Jérôme Savary / Le 10 Sport

Autres actualités

18/07/2018

Armel le Cleac’h :  « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cleac’h : « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cléac'h et son géant banque populaire IX seront au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018. L'objectif du skipper est de remporter cette compétition. Mis à l'eau en octobre dernier après un chavirage, le skipper multiplie les entrainements sur son maxi-trimaran. 

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé.