Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

11/11 - 20h11

Yann Eliès (Paprec Recyclage), septième en Guadeloupe

Ce mardi 11 novembre à 19 h 48 mn 15 s, Yann Eliès a franchi la ligne d'arrivée de la 10e Route du Rhum - Destination Guadeloupe. Le skipper du 70 pieds Paprec Recyclage a mis 9 jours 5 heures 48 minutes et 15 secondes pour boucler le parcours de 3 542 milles à la vitesse moyenne de 15,97 nœuds. Il a parcouru en réalité 4 538 milles à 20,46 nœuds de moyenne. L'écart au premier, Loïck Peyron, est de 1 jour 14 heures 39 minutes et 43 secondes.

C'était une double première pour  Yann Eliès : première Route du Rhum-Destination Guadeloupe et première traversée en solo à bord d'un multicoque de 70 pieds, bateau qu'il a découvert et pris en main trois mois seulement avant le départ.  Un vrai challenge pour Yann qui avait à cœur de maîtriser le bateau, sa navigation et de terminer la course proprement. 


Autres actualités

04/05/2018

Yann Eliès au départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe avec UCAR

Yann Eliès au départ de la Route du Rhum - Destination Guadeloupe avec UCAR

« Je serai au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ! » lâche souriant Yann Eliès. En effet, le skipper briochin embarque auprès de lui un nouveau partenaire dans la voile : UCAR. Cette société, spécialiste de la location de véhicules pour tous publics, et précurseur des nouveaux usages de l'automobile individuelle et de la voiture partagée, a décidé « de se lancer dans la grande aventure de la course au large auprès d'un de ses skippers les plus talentueux » précise son Président, Jean-Claude Puerto.

01/05/2018

Inscriptions : check ! Qualifications : en cours…

Inscriptions : check ! Qualifications : en cours…

Si les 122 concurrents en lice pour l'édition du 40ème anniversaire de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe ont en poche le premier sésame validant leur présence sur la ligne de départ du 4 novembre 2018, il reste à bon nombre d'entre eux encore quelques formalités à remplir. Ainsi, ceux qui s'aligneront sur l'épreuve à la barre d'un bateau flambant neuf ou récemment acheté, sans avoir encore inscrit à leur livre de bord suffisamment d'heures de navigation, vont-ils devoir s'acquitter d'un parcours de qualification de 1200 milles en solitaire. Une obligation fixée par l'avis de course et validée par Jacques Caraës, Directeur de course.