Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

13/11 - 06h07

Le Roux au petit matin

Erwan Le Roux est en passe de s'imposer en Multi50 : le skipper de FenétréA-Cardinal devrait arriver au lever du soleil vers la Tête à l'Anglais et couper en vainqueur de sa classe la ligne d'arrivée au petit matin ce jeudi. Chez les monocoques IMOCA, François Gabart semble assurer de la victoire : il est attendu à Pointe-à-Pitre vendredi au lever du jour…


Erwan Le Roux (FenétréA-Cardinal) aura effectué un parcours sans faute pour sa deuxième participation à la Route du Rhum-Destination Guadeloupe : en tête depuis le passage des Açores, le Trinitain n'a fait que creuser l'écart sur son dauphin, Lalou Roucayrol (Arkema Région Aquitaine) et possédait cette nuit plus de cent milles de marge alors que la Guadeloupe n'était plus qu'à 80 milles. Certes il faut encore faire le tour de l'île papillon, mais le vent qui a faibli sur zone, est en train de passer au secteur Sud-Est d'une douzaine de nœuds, ce qui devrait rendre cette fin de parcours moins laborieuse que pour les Ultime il y a deux jours.


Lalou Roucaytol devrait concéder environ cinq heures au leader et en finir en milieu de journée tropicale ce jeudi : le skipper aquitain cumule une bonne marge sur Gilles Lamiré (Rennes Métropole, Saint Malo Agglomération) attendu à Pointe-à-Pitre en même temps que le premier des IMOCA, vendredi soir (heure française). François Gabart (Macif) n'a en effet plus trop de soucis à se faire : Jérémie Beyou (Maître Coq) est dans son axe, sur la même route mais avec une centaine de milles de décalage. L'affaiblissement des alizés est finalement une bonne chose pour ces navigateurs qui avaient été particulièrement sollicités ces derniers jours par des grains violents et nombreux qui imposaient beaucoup de manœuvres et pas mal de stress.


L'envol espagnol


A 1 400 milles de l'arrivée prévue pour mercredi matin (heure française), Alex Pella (Tales 2 Santander) s'installe tranquillement en tête et augemente les milles sur Kito de Pavant (Otio-Bastide Médical) et ses deux compères Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton) et Yannick Bestaven (Le Conservateur). Le Catalan n'arrête pas d'empanner pour rester dans un couloir de vent étroit où les alizés d'Est oscillent régulièrement : 25 manœuvres hier ! C'est grâce à ce tempo soutenu et à l'excellent potentiel de son plan Botin que l'Espagnol crée insensiblement l'écart. La flotte des Class40 est de plus en plus étalée et en grappes de deux à cinq solitaires éparpillés sur 1 200 milles !


Enfin pour les Classe Rhum, la situation est nettement fracturée entre les leaders emmenés par Anne Caseneuve (Aneo) désormais poursuivi par Wilfrid Clerton (Cap au Cap Location), Jean-Paul Froc (Groupe Berto) et Robin Knox-Johnston (Grey Power) alors que leurs poursuivants sont soit collés double face dans un méandre anticyclonique au large des Canaries, soit en passe de s'y enferrer ! Tous ceux qui ont pris du retard pour cause d'escale technique, vont souffrir encore au moins 24 heures…


Autres actualités

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé. 

16/07/2018

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou et son équipe du Charal Sailing Team ont ouvert leurs portes à l'équipe de Ouest France. Ils nous proposent une découverte en exclusivité du chantier du futur IMOCA de Jérémie Beyou sur lequel il naviguera lors de la prochaine Route du Rhum - Destination Guadeloupe.