Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

13/11 - 17h25

Les mots de midi 

Pierre Brasseur (Matouba) heureux de sa course, Brieuc Maisonneuve (Groupement Flo) sorti de prison, Lalou Roucayrol (Arkema Region Aquitaine) content pour Erwan...



Pierre Brasseur, Class40, Matouba : « Je suis super satisfait d'être cinquième au classement, je suis très content de la course, de comment cela se déroule, je suis content d'être dans le match, les 4 premiers sont un peu partis mais je m'y attendais un peu, j'en ai un qui me colle un peu aux fesses donc c'est bien cela me met un peu dans le jeu donc c'est super. Je consomme 4 litres d'eau par jour, je n'ai pas de désalinisateur, je suis parti avec un certain volume d'eau, j'avais calculé mon régime quotidien  (4 litres X 20 jours) soit 80 litres au départ. Quand on passe dans des endroits avec de fortes précipitations on peut aussi récupérer de l'eau de pluie. La pluie, c'est aussi l'occasion faire une petite toilette, je prends mon petit savon, ma petite serviette et je vais sous la douche en terrasse. Sur l'eau, ça y est on est sorti de la perturbation nuageuse qui nous collait depuis 2 jours, on est passé au-dessus de tout cela, j'ai un ciel classique d'alizés, du soleil et des cumulus blancs. C'est la première journée depuis le départ où l'on a des conditions comme cela avec un vent qui est monté un peu, on a des vraies conditions d'alizés aujourd'hui. J'étais en train de faire ma petite sieste avant que le téléphone ne sonne, mais je suis plutôt en forme, j'arrive à bien gérer le rythme et tout va bien de mon côté ! »


Brieuc Maisonneuve, Class 40, Groupement Flo : « J'ai l'impression d'être sorti de prison : deux jours et demi enfermé dans l'anticyclone. J'ai enfin, réussi à me libérer ce matin… C'est compliqué mais c'est quand même mieux qu'au bureau. J'ai vu ma première baleine ce matin. Un beau cadeau pour la sortie de prison. Je suis surpris parce qu'à part des dauphins dans le golfe de Gascogne, je n'ai rien vu du tout avant le globicéphale ce matin. Et je n'ai pas croisé un seul bateau de commerce non plus. La lune se lève en milieu de nuit, c'est assez fantastique. Les 2/3 dernières nuits où j'étais dans la pétole complet, avec pas mal de changements de voiles, je n'ai pas pu profiter du paysage.  J'ai eu pas mal de pépins. Si  je dois vous sortir toute la liste, ça va me coûter mon forfait iridium ! J'ai eu pas mal de problèmes : de la panne de pilote aux chariots de grand-voile arrachés. En ce moment, je ne peux plus affaler ma grand-voile, mon bout-dehors est à moitié cassé. Je n'ai plus qu'une seule souris pour on ordi…Si elle, me lâche, je n'ai plus de clavier. »


Lalou Roucayrol, Multi50, Arkema Région Aquitaine  : "Ça va, plutôt bien, j'ai envie de me laver, cela fait dix jours et même moi je n'arrive même plus à supporter mon odeur donc c'est bien d'arriver.La nuit d'avant, je suis tombé dans une zone de molle que je n'arrivais pas à bien à identifier.  J'ai fait tout ce que j'ai pu et je pense qu'Errant (Le Roux) n'a pas du tout été perturbé par ces espèces de grain les uns sur les autres, du coup j'ai pris trente milles en une nuit et un peu plus après. Même si hier,  j'ai fait une jolie journée en remontant ce n'est pas assez. Objectivement, c'est difficile la Route du Rhum. Il y a quatre ans, j'avais cassé un bateau, l'année dernière je me retourne, cette année on m'avait dit tu finiras… Il faut sans cesse relativiser les choses dans tous les cas.
On s'est bien battu avec Erwan, je n'ai rien lâché, je n'ai pas à regretter ma course, on a vraiment fait une belle course l'un comme l'autre, si c'est Erwan qui gagne, je suis content pour lui, c'est très bien pour lui, j'aurais préféré que ce soit moi mais je suis content pour lui.


Autres actualités

24/09/2018

Les Iles de Guadeloupe sur le devant de la scène nationale et internationale !

Les Iles de Guadeloupe sur le devant de la scène nationale et internationale !

  Depuis le 5 novembre 1978, où 38 marins, professionnels et amateurs, se sont lancés dans la plus mythique des courses transatlantiques à la voile, les Iles de Guadeloupe célèbrent avec ferveur l'arrivée de cet événement exceptionnel. Partenaire exclusif majeur de la Route du Rhum, la Région Guadeloupe entend profiter de cette formidable opportunité médiatique, en mettant en place un important dispositif de promotion de son territoire. Ainsi, à Saint-Malo, du 24 octobre au 4 novembre, un village de 950 m2 sera dédié aux entreprises guadeloupéennes et à leurs savoir-faire. Une présence forte, dont les professionnels et le grand public pourront profiter de bien des façons...

20/09/2018

Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe !

Eric JAIL est qualifié pour la Route du Rhum – Destination Guadeloupe !

Eric revient juste de son parcours de qualification et confirme sa participation à la Route du Rhum – Destination Guadeloupe sur son bateauLa Voix de l'Océan.