Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

14/11 - 05h32

Vers une course de tous les records ?

L'arrivée de Lalou Roucayrol, 2e Multi50 est imminente. Et ce soir, le podium des Multi50 sera complet. Cette 11e journée de course célèbrera aussi le lauréat de la classe Imoca… une victoire promise à François Gabart qui pourrait, pour sa première Route du Rhum-Destination Guadeloupe, établir un nouveau temps de référence. Mais pour l'heure, c'est une approche de la Guadeloupe lente et poussive dans des alizés faiblards et perturbés.


Records battus ! 
En Ultimes comme en Multi50,  les vainqueurs Loïck Peyron et Erwan Le Roux ont inscrits de nouveaux temps de référence sur le parcours de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe. Et il y a de fortes chances pour qu'il en soit de même en Imoca, avec un François Gabart attendu aujourd'hui aux alentours de 14h00 locales (19h00 heure de Paris).  Pour le skipper de Macif, le chrono à battre est celui établi en 2006 par Roland Jourdain en 12 jours, 11 heures et 58 minutes. Mais en attendant, il est en train de composer avec un alizé moribond aux abords de l'arc Antillais.



Lalou Roucayrol, qui a passé la marque de Basse Terre vers 23h20 (locales), progresse lui aussi péniblement à des vitesses comprises entre 1 et 7 nœuds. Contacté très brièvement à la vacation du matin, Lalou, fatigué, se disait usé par ce tour de Guadeloupe très poussif. Le médocain est attendu dans les heures qui viennent sur la Place de la Victoire. Pour la troisième fois de sa carrière, il devrait monter sur le podium de la Route du Rhum.


Trois concurrents vont lui emboîter le pas en cette journée de vendredi : François Gabart (Macif) en tête de la flotte Imoca,  Gilles Lamiré (Rennes Métropole – Saint Malo Agglomération) et Yves Le Blévec (Arkema Région Aquitaine), 3e et 4e Multi50.

A 100 milles du but,  dans le nord-est de la Guadeloupe, Gabart a bien du mal à atteindre les 10 nœuds de moyenne et doit multiplier les empannages pour exploiter les sautes de vent. Gilles Lamiré, qui arrive par le sud, est désormais soumis au même sort, de même qu'Yves Le Blévec (Arkema-Région Aquitaine) qui a profité du coup de frein devant pour reprendre une cinquantaine de milles à son prédécesseur.

Ce phénomène d'alizé perturbé s'étend jusque chez les Class40 qui endurent une navigation pénible au vent arrière. Entre deux empannages et trois trous de vent, leur trajectoire est loin d'être rectiligne. Cela n'empêche pas Alex Pella de prendre son envol en tête. Son plan Botin dernier cri (le seul Class40 de la flotte signé par le fameux architecte espagnol) s'avère redoutable au portant et c'est un bonheur de voir le skipper Catalan issu du Mini 6,50 et de l'Imoca, jouer cette course aux avant-postes. Son  principal adversaires Kito de Pavant (Oti-Bastide Medical), relégué à plus de 70 milles, est le premier à lui rendre hommage.


Derrière l'indéfectible leader Anne Caseneuve (ANEO) qui navigue au milieu des Class40, les Class Rhum sont éparpillés sur plus de 1300 milles. Mais c'est le reflet de cette classe hétéroclite, riche  d'hommes  et de bateaux aux histoires si différentes. L'avant dernier concurrent, Christophe Souchaud, à bord de son First 40,7 de 1997 (Rhum Solitaire Rhum Solidaire) vient juste de passer la latitude de Madère. Une poignée d'autres s'affaire du côté des Canaries (dont Pierrick Tollemer  qui, après son avarie sur l'hydrogénérateur, a décidé de faire escale pour se ravitailler en gasoil).

Alors que les premiers Ultime sont au mouillage dans la Marina de Pointe à Pitre depuis quatre jours, les derniers Class Rhum n'ont pas encore accompli la moitié du parcours !


Autres actualités

16/07/2018

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou : En route vers la Route du Rhum - Destination Guadeloupe dans le secret de la victoire …

Jérémie Beyou et son équipe du Charal Sailing Team ont ouvert leurs portes à l'équipe de Ouest France. Ils nous proposent une découverte en exclusivité du chantier du futur IMOCA de Jérémie Beyou sur lequel il naviguera lors de la prochaine Route du Rhum - Destination Guadeloupe. 

11/07/2018

Klaxoon : Jean-Marie Loirat ensemble pour la Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2018

Klaxoon : Jean-Marie Loirat ensemble pour la Route du Rhum - Destination Guadeloupe 2018

La sart-up Rennaise Klaxoon et le skipper breton Jean-Marie Loirat forment une équipe solide pour affronter ensemble l'édition  2018 de la Route du Rhum Destination Guadeloupe. Le voilier Klaxoon vient d'être pesé et jaugé avec succès, un moment important pour la suite de l'aventure.