Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

16/11 - 16h54

Alex, Thibaut, Kito et les autres du top ten

Pas de jour chômé et pas de trêve qui tiennent. Deux semaines après le départ de Saint-Malo, la course s'intensifie, notamment en tête de flotte où les leaders impriment un rythme soutenu pour mieux s'accrocher à leur position. Alex Pella (Thales 2 Santander) cavale toujours à plein régime à coups de 240 milles parcourus ces dernières 24 heures.  Il est attendu dans la nuit de mardi à mercredi (minuit heure locale) pour attraper la victoire, qui sauf pépin majeur ou imprévu, ne devrait plus lui échapper. 

Il est suivi par Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en peloton) et Kito de Pavant (Otio-Bastide Médical), qui de leur côté n'ont pas fini de se disputer l'ordre des deux autres marches du podium. 20 milles séparent ces deux solitaires. A la lutte, le marin méditerranéen n'en a pas eu moins le plaisir de croiser hier la route de Tanguy De Lamotte engagée à la barre d'un monocoque de 60 pieds, qui remonte progressivement la flotte depuis son escale technique forcée. Le skipper d'Initiatives Coeur ne doit pas ménager sa peine, ne serait-ce que pour doubler ces leaders de la Class40, survoltés à la barre de leur petit bateau de 12,18 mètres.

En mode attaque !

Après deux semaines de course effrénée, marquée autant par les conditions rugueuses et sélectives du début que par les caprices des l'alizés encourageant une bataille d'empannages exigeante, les choses se précisent pour les places d'honneur. Pour autant, gare à certains solitaires qui n'ont certainement pas dit leur dernier mot et promettent de tout donner pour cette dernière ligne droite en zigzag, toujours rythmée par des passages de grains très sollicitants en termes de manoeuvres. Tous les coups sont plus que jamais permis, et rien d'étonnant à ce que Yannick Bestaven (LE CONSERVATEUR), 4è, soit passé en mode attaque. 

Cette nuit, le skipper rochelais a clairement plongé au Sud pour mieux faire parler le potentiel de vitesse de son tout nouveau plan Verdier. Bien lui en a pris puisqu'il a repris un peu de terrain sur ses prédécesseurs qui ne se laissent pourtant pas faire. Mais lui même est désormais sous la menace de Stéphane Le Diraison (Ixblue - BRS) remonté comme une pendule depuis bientôt 48 heures. Très combatif, le skipper-ingénieur, ne fait pas mystère de ses intentions pour cette fin de course : se battre jusqu'au bout, et pourquoi pas voler la politesse à son prédécesseur au classement. Ces deux-là se tiennent en respect... et en 20 milles. Mais ils doivent également surveiller de très près Pierre Brasseur (Matouba), toujours dans le rythme et dans le coup après 14 jours de mer. 

4 milles pour la dix

Derrière, Fabrice Amedeo (SNCF - Geodis - Newres) et Miranda Merron (Campagne de France) ne sont pas en reste, même si le skipper journaliste a pris un léger avantage sur la naviguatrice britannique, aux prises cette nuit avec un vent aussi instable en force et en direction rendant impossible le choix d'un plan de voilure adapté. La régate à couteaux tirés que ces deux solitaires livrent depuis Madère illustre l'intensité de la bataille qui opposent tous les prétendants au top ten, dont toutes les places se disputent très cher. Ce n'est pas Damien Seguin (ERDF- Des Pieds et des Mains) et Valentin Lemarchand (Maison Tirel Guerin), respectivement 10è et 11è, qui diront le contraire. Ce dimanche, ils progressent à moins de 4 milles l'un de l'autre…. 

Autres actualités

18/07/2018

Armel le Cleac’h :  « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cleac’h : « On a une belle histoire à écrire. Être au départ sera une première victoire »

Armel le Cléac'h et son géant banque populaire IX seront au départ de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe 2018. L'objectif du skipper est de remporter cette compétition. Mis à l'eau en octobre dernier après un chavirage, le skipper multiplie les entrainements sur son maxi-trimaran. 

17/07/2018

Un Marin fière de ses foils !

Un Marin fière de ses foils !

Alan Roura a publié sur son compte twitter les premières images de son voilier « La Fabrique ». Après des mois de travaux, le nouveau bateau du skipper a était dévoilé et mis à l'eau afin d'être jaugé.