Suivez votre ROUTE
 
 
Retour aux actualités

17/11 - 04h58

Pella s’en va !

Les prochains solitaires de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe devraient en finir mardi soir. Mais qui parmi l'IMOCA d'Alessandro di Benedetto ou le leader des Class40 coupera la ligne d'arrivée à Pointe-à-Pitre en premier ? A moins de 450 milles du but, l'incertitude règne encore…

Le Catalan Alex Pella (Tales 2 Santander) effectue décidément une course incroyable ! Non seulement il a laissé ses adversaires de la Class40 loin derrière lui mais il pourrait même devancer le monocoque de 60 pieds du franco-italien Alessandro di Benedetto (Team Plastique-AFM Telethon) : c'est dire si le rythme qui a été imposé par les leaders en Class40 est élevé. Car l'Espagnol n'a pas dominé tout le parcours : il lui a fallu se « débarrasser » de Kito de Pavant (Otio-Bastide Médical) et de Thibault Vauchel-Camus (Solidaires en Peloton) qui est désormais son dauphin…


Côté Classe Rhum, derrière l'intouchable Anne Caseneuve (Aneo), la bataille est toujours aussi intense entre les monocoques de l'Italien Andrea Mura (Vento di Sardegna), du Britannique Sir Robin Knox-Johnston (Grey Power) et du Rochelais Wilfrid Clerton (Cap au Cap Location) toujours en tête. Mais si les alizés sont encore perceptibles pour la majorité de la flotte, ils commencent à mollir sérieusement derrière le Finlandais Ari Huusela (Neste Oil)…


Thibaut Vauchel Camus – Solidaires en Peloton (Class40) – 2ème au classement de 4h00

« Les alizés sont assez variables, c'est un peu tendu entre les grains. Dans l'ensemble c'est mieux que ce que cela n'a été. La nuit, nous n'avons pas de lune. Malheureusement je suis loin de la première place : Alex (Pella) a fait un boulot incroyable. J'étais revenu dessus hier après-midi mais là, à moins d'un incident majeur, c'est trop tard pour moi. Un petit break s'est fait au passage de la dorsale à Madère. Là, c'était vraiment très instable avec de nombreux grains, Alex lui a joué dedans, a fait des empannages et tiré des bords. Actuellement je fais du Sud au niveau de ma trajectoire mais je vais, dans 24h arriver finalement par le Nord sur les Antilles. Dans l'ensemble je suis satisfait. J'ai la patate ! Mais il faut être honnête la fatigue est là. Hier soir j'ai eu un gros coup de barre, j'ai réussi à faire en cinq fois l'équivalent de 4h de sieste. Il faut faire attention et être vigilant avec la fatigue. Je connais particulièrement la Guadeloupe pour avoir vécu là bas et commencé la voile là-bas. Je m'attends à une certaine émotion en arrivant en Guadeloupe par la mer avec la Route du Rhum. »


Brieuc Maisonneuve – Groupement Flo (Class40) – 24ème au classement de 4h00

« A l'instant, j'ai l'impression de sortir d'une zone noire. Je sors de grains, de pétole, là je rentre dans quelque chose de plus maniable : je suis sous grand spi. On a des conditions plus sympas, mais il va falloir cravacher. Mais du coup ce n'est plus du tout des vacances, je vais être obligé de refaire la prochaine Route du Rhum. Je n'ai plus d'informatique à bord donc c'est un peu compliqué comme navigation. Je passe ma journée à réparer et à barrer. Mais le bonhomme est content ! Effectivement, c'est nuit noire ici, on n'a pas du tout de lune. Depuis le début de la course je n'ai pas vu beaucoup de bateaux sauf un ancien camarade de la Mini Transat qui fait une traversée de l'Atlantique ! »


Tanguy de Lamotte – Initiatives Cœur (Imoca) – 7ème au classement de 4h00

« Mardi je devrais être là ! Je pense passer la Tête à l'Anglais mardi vers 15h TU. Alex Pella est encore à 40 milles devant, mais le différentiel de vitesse devrait me permettre de passer devant tout de même. Je suis un peu plus Nord qu'Alessandro (Di Benedetto). Grosso modo j'ai 100 milles de retard, même si les bateaux sont différents, ça fait beaucoup à rattraper. Mon objectif est de mener à bien mon bateau. Il y a des filets de pêche, on nous a donné les endroits, certains peuvent dériver c'est à prendre en compte et cela fait partie des obstacles de la course. Il va falloir être vigilant. La lune ne se lève qu'en deuxième ou troisième partie de nuit. Là c'est assez noir même s'il y a pas mal d'étoiles. C'est une nuit assez cool, je suis tribord amure et j'en profite pour me reposer un peu. »



Autres actualités

14/12/2017

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

La famille des licenciés exclusifs s’agrandit !

Dévoilée en octobre dernier, dans le cadre du lancement du Club Rhum – Groupe Télégramme à Saint-Malo, la liste des premiers licenciés exclusifs de l'édition des 40 ans s'enrichit aujourd'hui de nouveaux acteurs. Ainsi, Mix, Crêperie Le Guen, Malo et Plein Fruit, viennent-ils agrandir la famille des produits agro-alimentaires qui porteront les couleurs de La Route du Rhum – Destination Guadeloupe. Mais les licences ne s'ouvrent pas seulement aux plaisirs de bouche, puisque la société L'Arboiserie devient également licenciée pour les articles en bois.

10/12/2017

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer est venu s'informer sur les nouveautés 2018 !

La Ministre des Outre-mer, Annick Girardin est venu sur le stand d'OC Sport Pen Duick - Groupe Télégramme pour parler des nouveautés 2018. Cette 11ème édition est une année exceptionnelle puisqu'elle fêtera les 40 ans de cette course mythique qu'est La Route du Rhum - Destination Guadeloupe.